AFP: Le député socialiste Jean-Christophe Cambadélis a jugé dimanche soir le premier tour des élections municipales « maussade » pour le PS, notant que le FN « s’implante beaucoup plus » que prévu et que « l’UMP cale ».

par · 24 mars 2014

afpPARIS, 23 mars 2014 (AFP) – Le député socialiste Jean-Christophe Cambadélis a jugé dimanche soir le premier tour des élections municipales « maussade » pour le PS, notant que le FN « s’implante beaucoup plus » que prévu et que « l’UMP cale ».

« Nous sommes à la mi-temps » et « aucun match n’est terminé », a souligné l’élu de Paris sur iTélé.

Toutefois, « les éléments que nous avons à ce moment » sont « maussades du point de vue du Parti socialiste », « le FN s’implante beaucoup plus qu’on ne voulait le dire » et « l’UMP cale et ne capitalise pas comme elle pensait le faire », a-t-il relevé.

Insistant sur les « deuxièmes mi-temps toujours importantes », l’ex-rival malheureux d’Harlem Désir pour la tête du PS a répété que les listes PS se désisteraient « là où le FN peut l’emporter ».

Interrogé sur le résultat des élections parisiennes, Jean-Christophe Cambadélis a considéré que « dans la conjoncture économique et sociale », le PS faisait « un très bon score à Paris », et Nathalie Kosciusko-Morizet « prend une claque dans l’arrondissement qu’elle voulait conquérir ».

« La dynamique est en place de notre côté, avec des réserves, avec un très bon score des écologistes. Je suis très confiant pour le second tour, même s’il faut se battre pour arracher la victoire », a assuré le député de Paris.

tsz-ic/cb/ct

2014/03/23 22:31:02 GMT+01:00

MSE04550 #137447 DVBP 2775 LLF65 (4) AFP (201)