Union autour des institutions de la République pour combattre le terrorisme

par · 24 septembre 2014

Comme nous le redoutions déjà depuis l’annonce de son enlèvement par le groupe terroriste Jund Al Khilafa, notre compatriote Hervé Gourdel a été assassiné par décapitation par ses ravisseurs.

Après cet acte horrible, le Parti socialiste demande instamment aux autorités françaises que ce crime ne demeure pas impuni.
Il nous faut tous faire bloc autour des institutions et des représentants de la République pour poursuivre inlassablement la lutte contre les auteurs et les inspirateurs de ces actes terroristes.
En ce moment particulièrement douloureux, je n’oublie pas et je tiens aussi en mon nom personnel et au nom du Parti socialiste à présenter mes condoléances attristées à la famille d’Hervé Gourdel.

Les commentaires1 Commentaire

  1. topaz dit :

    Un crime terroriste, que tous les Français, que tous les hommes ne peuvent que condamner, qui doit réunir toute la classe politique dans l’action.