Le projet de loi relatif à la transition énergétique pour la croissance verte adopté en première lecture à l’Assemblée

par · 14 octobre 2014

 

logops160

 

Engagement pris, engagement tenu. Le Parti socialiste se félicite de l’adoption en première lecture ce mardi par l’Assemblée Nationale, et par une large majorité (314 voix pour et 219 contre) du projet de loi relatif à la transition énergétique pour la croissance verte.

Ce vote marque une étape fondamentale dans la mise en œuvre de l’engagement du Président de République, annoncé dès la campagne présidentielle, de faire de la souveraineté énergétique et de la lutte contre le réchauffement climatique des priorités du quinquennat.

Le Parti socialiste tient à souligner le travail de co-construction parlementaire mené par la Ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie, Ségolène Royal : 85 heures de débat et d’auditions en commission spéciale (environ 500 amendements adoptés) et 46 heures de discussion en séance publique (379 amendements adoptés).

Ce projet de loi est important pour les socialistes car il s’attache notamment à une plus grande maîtrise de la consommation d’énergie et à développer la part des énergies renouvelables, contribuant ainsi à réduire à 50% la part du nucléaire dans la production d’électricité, inscrite dans le texte.

Les socialistes se félicitent des dispositions prises pour poursuivre la lutte contre la précarité énergétique qui va permettre aux ménages des gains de pouvoir d’achat. Elles donnent également les moyens d’assurer, avec la rénovation thermique des logements, la création de dizaines de milliers d’emplois, mais aussi d’avancer significativement vers des transports propres grâce aux initiatives locales. Ce texte démontre au final la volonté de la gauche de faire entrer la France dans un nouveau modèle de développement

A un an de la conférence climat qui se tiendra à Paris (COP21), la France montre la voie à suivre avec ce texte qui la dote de l‘une des législations les plus ambitieuses d’Europe en la matière. Le Parti socialiste restera actif et veillera à ce que les moyens apportés et les mesures d’accompagnement à l’application de la loi soient à la hauteur de ses ambitions.