Appel solennel à l’unité des socialistes

par · 23 octobre 2014

Déclaration de Jean-Christophe Cambadélis, jeudi 23 octobre 2014

Appel solennel à l’unité des socialistes

La France est à la lutte pour son redressement.
Le pays a besoin de justice et de réformes.
L’Europe de Bruxelles se cabre face aux demandes de croissance.

Le national populisme avec son cortège de xénophobie monte dans les urnes et dans les têtes.
La droite se radicalise contre notre modèle social.
Le terrorisme peut à chaque instant frapper nos sociétés.
L’urgence écologiste ne fait de doute pour personne.

Tout cela appelle du sang froid, de la dignité, de la réflexion et de la détermination dans l’action.

Aucune divergence au monde ne doit donner lieu, à ce moment de l’histoire, au triste spectacle de la surenchère, de la division et du positionnement.

Les socialistes doivent rester unis.
Les courants socialistes doivent débattre sans se battre.
Les dirigeants doivent maitriser leur expression.

Nous nous devons de nous reformuler par un débat serein. Nous le devons à notre pays, à la gauche, à notre Parti, à nos militants à notre Histoire.

Alors travaillons, réfléchissons, agissons ensemble dans la fraternité pour réussir la fin du quinquennat. C’est là la véritable unité nécessaire.

Balayons les querelles subalternes et les combats secondaires de personnes. Cessons de nous distribuer bons et mauvais points.

L’unité doit triompher. Le Parti socialiste doit l’emporter.

Les commentaires5 Commentaires

  1. topaz dit :

    Changer le nom du parti socialiste ? Franchement, est-ce la priorité du moment ?

  2. Hamonou-Boiroux dit :

    Ayons un peu de raison gardée, nous devons rester unis malgré nos divergences, rester rassemblés. Nos débats doivent rester internes, notre parti offre assez d’instances pour nous exprimer, débattre, confronter nos idées. Soyons dignes de la mission que nous ont confié nos concitoyens en mai 2012.

  3. Nicolas 33 dit :

    Bonjour,

    J’ai posté un commentaire quelques minutes avant votre intervention.
    Vous êtes, Jean Christophe, totalement dans votre rôle et vous le tenez parfaitement bien.
    Je veux croire qu’il sera entendu par les uns et les autres, je veux rester optimiste pour que nous retrouvions cette union et cette solidarité qui ont porté la Gauche socialiste et démocrate aux plus hautes responsabilités.
    Mais malheureusement, je ne peux évacuer de ma pensée, l’idee que votre appel ne sera pas entendu par tous/toutes. J’espère me tromper, car autrement l’incendie va se propager avec encore plus de violence et personne ne sait où il s’arrêtera.

  4. BERAUd dit :

    Ensemble dans la fraternite
    Un militant PS 13
    Aimé

  5. DELCOURT dit :

    JE SIGNE L APPEL DU PREMIER SECRÉTAIRE