L’invité de Jean-Jacques Bourdin sur BFM TV et RMC

par · 7 février 2017

img_7232

Jean-Christophe Cambadélis était ce matin l’invité de Jean-Jacques Bourdin dans « Bourdin Direct » sur BFM TV et RMC.

 

Retrouvez ci-dessous la vidéo de l’interview ainsi que  ses principales déclarations:

 

Sur François Fillon

« François Fillon a dit à son camp, la droite, j’ai  commis une faute mais vous n’avez pas le choix. À partir du moment où Alain Juppé a dit qu’il n’irait pas, François Fillon a pris en otage son propre camp. (…) Je ne veux pas l’abattre mais le combattre car son programme est épouvantable pour les salariés.

François Fillon s’est présenté comme l’homme honnête dans sa campagne. Quand je vois son rapport à l’argent je suis un peu dubitatif. Il a décidé de rester mais nous verrons dans quelques semaines s’il a eu raison ou pas. »
Les Français jugeront

Sur Emmanuel Macron
«  Emmanuel Macron n’est pas un gourou  mais je suis inquiet car il ne veut pas dévoiler son programme. Qu’est-ce qu’il cache? Depuis juillet, on nous dit que c’est la ‘semaine prochaine’. Est-ce qu’il y a quelque chose qui n’est pas avouable? Emmanuel Macron ne veut pas se définir et ça commence à poser problème. En attendant c’est un peu creux. (…) Je ne peux pas discuter avec Emmanuel Macron, je ne sais pas ce qu’il veut ! ‘La présidentielle c’est moi’ c’est un peu court quand même !

Ceux qui mandateront Macron ne seront plus au Parti socialiste. Comme ceux qui auraient voté la motion de censure ne pouvaient plus l’être. »

Sur Benoît Hamon

« Le bilan du quinquennat est globalement positif. (…) Benoit Hamon doit défendre ce qu’il estime bon dans le bilan de François Hollande.
Benoit Hamon n’est pas candidat sur un bilan mais pour un avenir. Nous avons un candidat qui rassemble. Il n’y a pas d’explosion du Parti socialiste.

Jean-Luc Mélenchon veut-il rester à 10% dans son splendide isolement ou participer à une action de redressement ?

Benoît Hamon a une personnalité solide et incarne le renouveau. (…) Il fait revenir à la politique une génération. Les jeunes. Et cela est très important. (…) Il y a un intérêt pour la vie quotidienne des Français chez Benoît Hamon qu’on ne voit pas chez les autres candidats.

Les Français se diront : avec Benoît Hamon on a du renouveau et en même temps on a la solidité du Parti socialiste. »