L’invité d’Elizabeth Martichoux sur RTL

par · 8 juin 2017

Jean-Christophe Cambadélis était l’invité d’Elisabeth Martichoux sur RTL.

 

Retrouvez ci-dessous ses principales déclarations ainsi que la vidéo de l’interview:

Affaire Ferrand : « Il faut se mettre de côté… par rtl-fr

 

Elections législatives

Faut-il donner au Président Macron les moyens d’agir ou faut-il l’équilibrer l’Assemblée nationale?

La centralisation autour d’Emmanuel Macron dans tous les domaines de la vie va créer des tensions, des contre-pouvoirs, des volontés de voir le pays respirer autrement.

Trop de pouvoir tue le pouvoir.  À partir du moment où on a tous les pouvoirs on les perd tous. (…) Je ne crains pas la centralisation du pouvoir par le Président Macron, je la vois!

Je crains une Assemblée nationale qui vote au canon, l’absence d’opposition et donc un pouvoir jupitérien. A partir du moment où il n’y pas d’opposition à l’Assemblée nationale, elle sera soit dans les médias, soit dans la rue.

C’est la verticalité du pouvoir contre les pouvoirs intermédiaires

Je suis pour que la France réussisse mais pour cela il faut être dans la coproduction de ce qui est bon pour la France.

Il a été élu au second tour avec l’alliance de tous les partis démocratiques. Il n’y a pas eu d’accord de projet avec le pays, il y a eu un accord de rejet. Donc cela nécessite que tous ceux qui ont participé à ce rejet doivent pouvoir discuter du projet ». « Il devrait composer avec l’ensemble des forces qui au 2e tour l’ont porté au pouvoir

Loi Travail

À 3 jours des Législatives, personne ne sait sur quoi on va se prononcer. (…) J’ai entendu les organisations syndicales elles ne sautent pas de joie sur la remise

Parti Socialiste

Les idées socialistes, le socialisme resteront. C’est la maison socialiste qui est à reconstruire.

L’unité est nécessaire dans un pays fragmenté. Il faut rassembler les positions divergentes sinon elles risquent  de se retourner contre vous.

Affaire Ferrand

Richard Ferrand aurait dû se mettre de côté des le départ

Le gouvernement s’interroge sur le Tiers payant généralisé ?

« C’est assez scandaleux. J’attends la réaction de Marisol Touraine qui se revendique Majorité présidentielle  à cette décision d’évaluation.