manif samedi : ras-le-bol ?

Vidéo de l'émission "l'Heure de Bachelot" sur LCI :

https://www.lci.fr/replay/replay-l-heure-de-bachelot-du-vendredi-11-janvier-2019-2109834.html

Il y a incontestablement un parti de l’ordre en voie de constitution. Il ne profite pas à Emmanuel Macron (...). Le grand paradoxe c’est que, aucun des Républicains, ni du Rassemblement national, ni du Debout la France n’en sont. Nous avons donc des Gilets jaunes hors la gauche et un parti de l’ordre hors la droite (...).

Ces manifestations ne sont plus des manifestations au sens classique du terme mais il s’agit de protestations violentes ritualisées (...).

La France qui était le pays de l’espoir par excellence est dans le désespoir du lendemain ; une sorte de désespérance devant la crise du résultat et de l’avenir (...). On peut, certes, répondre à des revendications mais répondre à un sentiment est plus complexe (...).

Il manque plusieurs acteurs dans le débat sur le pouvoir d’achat : les entreprises (dont celles du CAC 40) et le MEDEF. Certes, ils se font discrets, mais aussi les Gilets jaunes n’en parlent pas. Nous avons donc un face à face Gilets jaunes État sur le pouvoir d’achat alors que l'État n’est qu’une part du sujet (…).