Tag affaire

10 Sep

1 Comment

Guérini ! Sève ! Navarro ! La même semaine… bizarre.

par

Franchement je ne sais rien de ces affaires et je ne jouerais ni les « sachant », ni les procureurs, ni les avocats. S’il y a une enquête c’est qu’il y a soupçon mais pas pour autant de coupables automatiques. Le préjugé n’a jamais été ma morale et l’esprit cancanier ma culture, mais ce n’est pas le sujet.
La semaine où un livre mettant en cause l’Elysée sort et une enquête démontrant que le pouvoir pistait les sources des journalistes, c’est à ce moment précis que des enquêtes en cours débouchent… Bizarre non ? Formidable concours de circonstances en tous cas !

14 Sep

Commentaires fermés sur La crise de régime

La crise de régime

par

Après la vraie fausse circulaire sur les Roms signée par le Ministre de l’Intérieur mais ignorée par Eric Besson alors que Nicolas Sarkozy l’indiquait dans son discours de Grenoble, voici les écoutes pour connaître les sources des journalistes sur l’affaire Woerth-Bettencourt. Démontrant au passager que Mme Alliot-Marie menait un jeu pour le moins complexe. Un scandale où les services secrets sont utilisés – hors la loi – à des fins personnelles. Mais là où la situation de Nicolas Sarkozy diffère de celle de François Mitterrand ou de Jacques Chirac, confrontés au discrédit populaire, c’est que le Premier ministre apparaît comme un recours dans la droite. La crise sociale au travers des retraites. La crise budgétaire où la France est sans marge de manoeuvre pour la relance. La crise morale où l’exécutif est pris la main dans le sac des turpitudes. La crise politique où l’Elysée est isolée. Cela ressemble donc à une crise de régime…

29 Juin

Commentaires fermés sur Sarkozy se moque du monde !

Sarkozy se moque du monde !

par

J’ai réagi sur Sud Radio ce matin, à propos de la lettre du Président de la République au Premier ministre sur le train de vie de l’Etat.

Pourquoi pas ? Mais tout le monde comprend qu’en pleine affaire Woerth, la chose procède plus de la diversion que de la déontologie. Ensuite les Français apprennent, un peu éberlués, qu’il faut une lettre présidentielle pour que les dépenses personnelles des ministres soient prises sur leurs deniers personnels.

Enfin 10 000 véhicules cela fait beaucoup de voitures pour l’Etat.

Le Président serait plus convaincant s’il n’avait pas doublé son salaire ou si le budget de la présidence n’avait pas explosé. Tout cela n’est que poudre aux yeux.

Nicolas Sarkozy se moque de nous…

Pour écouter l’émission c’est ici.

24 Juin

Commentaires fermés sur Le gouvernement discrédité doit s’en aller et Nicolas Sarkozy doit tout changer !

Le gouvernement discrédité doit s’en aller et Nicolas Sarkozy doit tout changer !

par

Il n’y a pas un jour sans une affaire, une révélation sur un membre de l’équipe gouvernementale de Nicolas Sarkozy. Ce dernier n’a pas voulu changer après la sanction des élections régionales. Il a pensé pouvoir rebondir au travers de la burqa et de la réforme des retraites.

Affaibli par les urnes, affaibli par les affaires, affaibli par la « Merkelisation » de l’Europe, le Président de la république n’a ni cap, ni boussole. Il s’occupe de « l’accessoire », le football, et délaisse l’essentiel, la relance. Il tente un pathétique remake des années de gloire à l’Intérieur mais voilà l’échec est là. Il ruse avec le calendrier pour faire passer une réforme des retraites marquée par 3 « I »: Idéologique, Inefficace, Injuste. Mais le rejet est là. Sarkozy doit tout changer, de politique et de gouvernement car la France s’abîme.

25 Nov

Commentaires fermés sur Affaire Tarnac: Si les falsifications sont avérées, Mme Alliot-Marie peut-elle rester ?

Affaire Tarnac: Si les falsifications sont avérées, Mme Alliot-Marie peut-elle rester ?

par

Mme Michèle Alliot-Marie fut le ministre de tutelle de l’enquête sur « l’affaire Tarnac ». Les avocats viennent d’apporter la preuve, au travers de la rétractation du principal témoin à charge, d’une manipulation de l’enquête ou d’un grave dysfonctionnement dans l’enquête. A l’époque des faits Mme Alliot-Marie était Ministre de l’Intérieur aujourd’hui elle est garde des Sceaux. Peut elle trancher contre les enquêteurs, ce qui la mettrait en cause ? Peut-elle rester dans ces conditions ?