Tag Ahmadinejad

30 Août

Commentaires fermés sur [Parti Socialiste] Iran

[Parti Socialiste] Iran

par

Plusieurs dizaines de prisonniers politiques, injustement condamnés par le régime iranien, viennent d’être libérés. Il s’agit de ceux qui ont été arrêtés après l’élection frauduleuse de Mahmoud Ahmadinejad en juin 2009 et qui avaient purgé une partie importante de leur peine.

De nombreuses personnes, notamment des responsables des partis réformateurs, sont toujours en prison et les deux dirigeants du Mouvement vert, l’ancien Premier ministre et le véritable vainqueur de l’élection présidentielle en 2009, Mir Hussein Moussavi et l’ancien Président du Parlement, Mehdi Karoubi, restent maintenus en résidence surveillée dans des conditions inacceptables.

Le Parti socialiste réaffirme son soutien et sa solidarité à tous ceux qui luttent pacifiquement pour la démocratie, la liberté et la justice. Il demande une nouvelle fois la libération sans conditions de tous les prisonniers politiques et la fin des restrictions imposées aux leaders du mouvement vert.

Il appelle le gouvernement français et l’Union européenne à rester mobilisés pour obtenir de la part du régime iranien le respect de ses engagements internationaux en matière de droits de l’homme.

01 Mar

1 Comment

Libération de Messieurs Hossein Moussavi et Medhi Katoubi

par

La France s’honorerait à demander immédiatement la libération de Messieurs Hossein Moussavi et Medhi Katoubi injustement arrêtés par le régime iranien. Il n’y a pas une minute à perdre. Au nom de la lutte contre les contre révolutionnaires, Mahmoud Ahmadinejad se prépare à affronter son peuple qui est à l’origine du printemps arabo-musulman.

10 Jan

Commentaires fermés sur [Parti Socialiste] Iran

[Parti Socialiste] Iran

par

La justice iranienne a condamné l’avocate Madame Nasrin Sotoudeh à 11 ans de prison et à 20 ans d’interdiction d’exercer sa profession. Elle est reconnue coupable d’agissement contre le régime et d’appartenance au Centre des défenseurs des droits de l’Homme, fondé par Shirin Ebadi, prix Nobel de la paix. Elle est également accusée d’action contre la sécurité nationale pour la simple raison qu’elle a accordé quelques interviews aux radios étrangères sur la situation des droits de l’Homme en Iran.

Nasrin Sotoudeh est connue en Iran et à l’étranger pour avoir pris la défense des opposants politiques arrêtés après la réélection contestée de M. Ahmadinejad en juin 2009.

Le Parti socialiste proteste devant la condamnation injustifiable et choquante de Nasrin Sotoudeh, qui vient allonger la liste des avocats, écrivains et journalistes condamnés après la réélection contestée d’Ahmadinejad.

Il demande la libération immédiate de Nasrin Sotoudeh et de tous les prisonniers politiques en Iran. Il demande également au gouvernement français et à l’Union européenne de prendre des initiatives concrètes pour obtenir la libération de Nasrin Sotoudeh et des autres prisonniers politiques en Iran.

catégorie Actualité

Tag , ,

29 Nov

2 Comments

A propos des révélations du site Wikileaks

par

Sur Canal + dans la chronique de Nicolas Domenach, Jean-Christophe Cambadélis réagit aux révélations du site Wikileaks: « C’est à l’image de notre époque, la « transparence est sans limite et l’irresponsabilité aussi. Tout doit être vu, révélé, amplifié, déformé. La tyrannie de la transparence est sans limite. Peu importe que les révélations sur le coup d’état voulu par la CIA, avec l’aide de l’opposition iranienne soit le prétexte rêvé pour le régime. Ils vont pouvoir torturer, emprisonner sous ce prétexte lâché en pâture. L’Iran ne devrait pas être troublée par la caractérisation de fasciste. Il n’avait pas échappé à Mahmoud Ahmadinejad que la France était aux avant-postes. Par contre, la révélation sur le fait que l’Arabie Saoudite voulait bombarder l’Iran révèle les raisons du sur-engagement français. Pour faire plaisir non pas à Israël mais à l’Arabie Saoudite pour obtenir des marchés, principalement d’armes » .

11 Juin

1 Comment

Manifestations en Iran

par

Après la réélection controversée de Mahmoud Ahmadinejad, le 12 juin 2009, le régime islamique a durement réprimé les mouvements de protestation. Des manifestants ont été tués, d’autres ont été exécutés, plusieurs centaines de personnes ont été emprisonnées. Certains d’entre eux, notamment des personnalités politiques réformatrices, des journalistes et des intellectuels sont toujours sous les verrous.

À l’occasion de l’anniversaire de cet événement, les chefs de l’opposition iranienne ainsi que huit partis et organisations politiques opposés au président iranien ont appelé à des manifestations pacifiques en Iran. Devant le refus des autorités d’autoriser cette manifestation et pour éviter une nouvelle répression face aux provocations du régime, ils ont renoncé à cette initiative. Lire la suite…

08 Juin

3 Comments

Le voile de Laurence Ferrari

par

Incroyable cette interview d’hier soir dans le journal télévisé de TF1 montrant Laurence Ferrari voilée interrogeant Ahmadinejad (vu sur le net).

Fabuleux ! On rédige une loi pour poursuivre les femmes intégralement voilées en France et une journaliste française, de premier plan s’il en est, qui n’a aucune obligation de se rendre à Téhéran pour interroger le président Iranien (c’était ô combien nécessaire n’est-ce pas cette interview forcément sans intérêt de contenu, dont on se demande à qui elle profite politiquement ?) et qui accepte, pour obtenir l’interview, de se voiler !!?

La France sur la tête: Des élites irresponsables qui acceptent de faire le jeu des islamistes (l’image d’une Française star de la télévision voilée: quel formidable outil de propagande pour eux), rien que pour faire fonctionner le spectacle…

18 Mai

2 Comments

L’énigme Reiss

par

Ahmadinejad, dans sa grande mansuétude bien connue, sous la pression amicale de Assad, Lula, Wade libère Reiss. Un concours d’évènements conduit à la libération et à l’expulsion de deux prisonniers Iraniens. C’est béta, mais ce n’est pas un échange mais juste un concours de circonstances. Voilà la version pour débiles vendue par le gouvernement…

A l’évidence la réalité est plus simple. Il y a eu tractation. Est-ce anormal pour libérer une de nos compatriotes ? Les Américains n’ont pas protesté de voir un Iranien ayant brisé un embargo leur échapper. Et c’est la raison pour laquelle Nicolas Sarkozy ne s’est pas montré. Le reste n’est que fabulettes.

19 Nov

Commentaires fermés sur Iran

Iran

par

PRPS.jpgSelon la chaîne publique de la République islamique d’Iran, cinq personnes ont été condamnées à mort et 81 autres, dont Abdullah Momeni, porte-parole des étudiants réformateurs, à des peines allant jusqu’à 15 ans de prison. Ils ont été accusés par la justice d’être impliqués dans les protestations qui ont suivi la réélection controversée de M. Ahmadinejad à la présidence de la république.

Ces condamnations extrêmement lourdes sont inadmissibles. Elles ont été prononcées au terme de procès à huis clos et sans la moindre transparence. Elles concernent des opposants politiques qui ont été eux-mêmes les victimes de la répression exercée par les forces de l’ordre et les miliciens islamiques, sans qu’il y ait la moindre sanction contre les responsables de cette violence.

Le Parti socialiste, attaché à défendre les droits et les libertés des citoyens, en France comme partout dans le monde, condamne fermement ces sentences injustes. Il exprime ses vives inquiétudes face à la fuite en avant du régime iranien qui persiste dans la répression des opinions contestataires en Iran.

05 Nov

Commentaires fermés sur Iran

Iran

par

PRPS.jpgPlusieurs milliers de partisans de l’opposition démocratique et réformiste, profitant d’un rassemblement officiel pour le 30e anniversaire de la prise de l’ambassade des États-Unis, ont manifesté hier à Téhéran et dans d’autres villes iraniennes. Les forces de l’ordre et les miliciens islamiques ont utilisé la force et la violence pour les réprimer.

Le Parti socialiste condamne avec la plus grande fermeté les agissements des autorités iraniennes, l’emprisonnement des opposants et la répression des manifestants. Il rend hommage à la détermination et au courage de tous ceux qui, bravant la menace des autorités et de ses milices, se sont une nouvelle fois mobilisés pour la démocratie et le changement, démontrant que le mouvement de protestation, lancé après la réélection controversée du président Ahmadinejad, est désormais enraciné dans la société, notamment chez les jeunes.

Le Parti socialiste, fidèle à sa position de solidarité avec les mouvements démocratiques et progressistes dans le monde, réaffirme son soutien à tous ceux qui en Iran luttent pacifiquement pour la liberté, la démocratie et le progrès. Il demande à l’Union européenne et à toutes les forces démocratiques en Europe et dans le monde de rester mobilisées pour soutenir le peuple iranien face à la répression et à l’arbitraire.

20 Juin

1 Comment

Iran: empêcher l’irréparable

par

Dans son prêche de vendredi prononcé hier, le Guide de la république islamique d’Iran Ali Khamenei, a réaffirmé son soutien sans réserve à Mahmoud Ahmadinejad. Déjà, le soir du 12 juin, avant le Conseil des gardiens de la Constitution, chargé de valider ou non le résultat, il avait félicité ce candidat qu’il soutenait de sa réélection.

Le plus préoccupant est qu’il a menacé les deux candidats réformateurs, les autres dirigeants de la mouvance réformatrice, dont la plupart sont arrêtés, et la population qui manifeste par millions dans les rues pour protester pacifiquement contre le résultat du scrutin du 12 juin, grossièrement falsifié.

Dans une lettre rendue publique ce matin sur le site de Mir Hussein Moussavi, ce dernier est clairement menacé par le Conseil de sécurité national lui demandant de renoncer à toute action qui remettrait en cause l’élection d’Ahmadinejad, en lui demandant notamment de ne pas participer au mouvement de protestation des citoyens.

Le Parti socialiste dénonce cette volonté affichée d’imposer par l’intimidation et la force, un candidat dont l’élection est contestée. Il met en garde le régime iranien contre sa volonté de réprimer dans le sang les manifestations non-violentes. Il réaffirme son soutien et sa solidarité entière au peuple iranien dans sa lutte pacifique contre l’autoritarisme et pour la démocratie et la justice.