Tag asie

18 Jan

Commentaires fermés sur La guerre pacifique

La guerre pacifique

par

Le sommet Hu Jintao – Barack Obama marque un peu plus le tournant dans les relations internationales. Le binôme sino-américain vient de se substituer à l’hyper puissance américaine qui, elle même, était la conséquence de l’effondrement soviétique, suite à la guerre froide entre l’Union soviétique et les Etats-Unis. Rarement un processus de décomposition – substitution n’aura été aussi vite. La conséquence principale réside dans le fait que la croissance est à l’Est et la puissance aussi. Les Etats-Unis regardent vers le pacifique et la Chine est plus que jamais au « milieu ».

Evidemment l’hyper-épargne de l’un finance l’hyper consommation de l’autre. Mais ce n’est pas l’essentiel. Les Etats-Unis tentent d’impliquer la Chine, avec le double objectif de partager le fardeau du monde et de peser sur la contradiction entre le régime politique et le développement économique, certains, comme l’a expliqué Brejinski dans le grand échiquier que supporter une part du poids du monde à l’extérieur, tout en étendant le marché à l’intérieur, minera le régime politique et à terme sa puissance. Les USA, avec Ronald Reagan, avait utilisé la guerre des étoiles pour mettre l’Union soviétique dans le rouge, si l’on peut dire, et s’effondrer. Là il s’agit de la guerre de l’étoile. Celle de la suprématie du monde, en jouant sur le nationalisme chinois. Ces derniers font un tout autre pari, celui de la puissance asymétrique. Ils utilisent la crise d’hégémonie du monde occidental et de son moteur américain pour conquérir la zone asiatique où le Japon s’essouffle. Il s’agit d’abord de faire de l’Asie le coeur de la nouvelle puissance dont la Chine est le moteur. Dans le même temps les Chinois se substituent sans s’impliquer. En Europe, en Afrique, ils laissent l’Empire mercenaire du monde occidental utiliser son hyperpuissance militaire, certains que le financement de celle-ci entrave la réorganisation des Etats-Unis. La Chine tire les leçons des déclins des empires où la puissance militaire est insupportable. (P. Keagan) Et la Chine se concentre exclusivement sur la puissance commerciale, rachetant des parts de marché là où les pays du Golf ont dilapidé leur capacité à le faire. La Chine adepte de Sun Tzu utilise la force de l’adversaire pour miner sa puissance, alors que les Etats-Unis, adeptes de Clausewitz, utilisent le monopole de la force pour contraindre l’adversaire à combattre sur un terrain qu’il ne peut supporter. Nous sommes dans une guerre du pacifique et pacifique où se joue l’hégémonie du monde. Quand à l’Europe ? En attendant son stratège, elle laisse passer l’Histoire.

18 Jan

Commentaires fermés sur Voyage en Asie: D’abord l’Inde

Voyage en Asie: D’abord l’Inde

par

Me voilà dans la plus grande démocratie du monde, l’Inde ! Plus d’1 milliard d’habitants, 700 millions de votants, 600 000 communes, 1 député pour 1 à 2 millions de votants. Un pays profondément marqué par l’invasion mongole, le sultana de Delhi produisant immédiatement son démembrement en province par la colonisation Anglaise et la décolonisation par Gandhi, puis la ligue musulmane créant le Pakistan et le nérutisme donnant naissance à cette démocratie multiculturelle.

D’emblée nous avons rencontré Ravni Thakur avec une dizaine de parlementaires, puis Digvijay Singh, Secrétaire général du Parti du Congrès. Débat passionnant sur la crise, l’Afghanistan, le climat, les paysans, la démocratie et le respect des minorités et notre proposition d’un partenariat stratégique qui fut acceptée sur le principe. Enfin nous avons rencontré Shabnanm Hasmi activiste social respecté qui combat l’extrême droite indouhiste en recrudescence.

New Delhi, 19h.