Tag assad

29 Août

Commentaires fermés sur Le mensonge irakien protège Assad

Le mensonge irakien protège Assad

par

powelusamensongeLa décision de Georges W. Bush et Tony Blair d’intervenir en Irak sur la base de fausses preuves a créé un traumatisme majeur. Les Etats-Unis ont gagné la guerre mais par cette faute ont perdu l’honneur de la faire. Aujourd’hui fort de ce fâcheux précédent Bachar-El-Assad se voit offrir un bouclier dans une partie de l’opinion. Apportez la preuve avant de frapper ! Evidemment il est peu probable que celle-ci soit à 100% intangible. On imagine mal les auteurs laisser leurs marques dans ce genre d’affaire. Le déplacement de la polémique de la barbarie du régime à la nature de la preuve sont signifiantes du désarroi des nations face aux dictatures. L’anti américanisme que Barack Obama redoute fait le reste. Les démocraties sont dans une tenaille paralysante, l’horreur de la répression du boucher de Bagdad et l’horreur des conséquences de leur sentence. La politique est congédiée. Bush voulait aller en Irak pour des raisons idéologiques dictées par les néo-conservateurs. Obama ne veut pas y aller car il veut changer d’axe stratégique: l’Asie et la reconstitution de l’économie américaine. La poudrière au Moyen-Orient ne va pas exploser, elle a implosé. La dissémination des armes chimiques malgré les traités est une réalité et le principe de précaution est bien de sanctionner ceux que s’en sont émancipés. Il s’agit que chacun sache qu’il y a un prix à payer à gazer les peuples. L’Iran regarde sans trop crier et le Hezbollah laisse entendre que si l’opération n’était que punitive, il ne bougerait pas. Il ne s’agit pas de déclarer la guerre à Bachar-El-Assad. Il s’agit de déclarer la guerre à l’utilisation des armes chimiques. Cela va affaiblir Bachar-El-Assad ? Que ceux qui veulent le défendre s’avancent !

18 Juil

Commentaires fermés sur Guerre civile à Damas

Guerre civile à Damas

par

Les derniers évènements survenus à Damas indiquent plusieurs choses. Tout d’abord l’acharnement de la junte Assadiste au pouvoir à terroriser le peuple, a produit le contraire. La résistance intérieure, qui a beaucoup de mépris pour la résistance basée à l’étranger, est capable maintenant de frapper à Damas.

Ensuite la reconnaissance de ce simple fait mine la position russe voire chinoise. Nous sommes passés d’une révolte à une révolution. La Russie se retrouve diplomatiquement dans la positon des Etas-Unis au Vietnam. C’est pour le moins étonnant. Enfin, cela renforce la position de François Hollande et Laurent Fabius « pas d’intervention, soutien à la révolution ». Il faudra ajouter que les monarchies du Golf se voient renforcées dans leur offensive contre Damas, et l’Iran est prise entre deux feux.

Le soutien à Damas dans une extension de la terreur au Liban, au risque de rompre avec le Hezbollah au pouvoir à Beyrouth ou préserver le Liban et le Hezbollah et réduire encore la marge de manœuvre de la dictature. Car attaquer en son cœur, elle va tenter d’embraser le Liban. Mais rien n’y fera, les jours du clan Assad sont compté en Syrie.

 

05 Fév

Commentaires fermés sur On assassine en Syrie. La Russie et la Chine complices ?

On assassine en Syrie. La Russie et la Chine complices ?

par

Franchement ce veto russo-chinois est incompréhensible. A moins que l’on estime que ces deux grandes nations ne souhaitent pas qu’on les ennuient avec le Tibet ou la Tchétchénie ? Mauvais calcul, l’opinion mondiale est horrifiée par la barbarie du régime Assad. Et déjà les réprobations vis-à-vis des opposants à la résolution se font entendre. Poutine contesté en Russie, conspué dans le monde, s’isole. Et la Chine, déjà pointée par les opinions occidentales pour son dumping social, voit son image abîmée. Rien ne justifie ce veto, ni l’éthique, ni la réal-politique. Ces deux membres du Conseil de sécurité devraient pour eux même prendre position. Un peuple est assassiné. Il est juste de le défendre. Il est normal d’exiger la fin des tueries. Il est indispensable que les Nations unies soient à la hauteur de leur charte.

15 Jan

Commentaires fermés sur Syrie : La ligue arabe doit s’interposer.

Syrie : La ligue arabe doit s’interposer.

par

La répression aveugle et barbare en Syrie a laissé place à des affrontements disproportionnés et meurtriers. Bachar el-Assad ne contrôle que l’appareil répressif. Lentement, mais sûrement, le pays lui échappe. Au Conseil de Sécurité, la Russie principalement mais aussi la Chine refusent toutes résolutions des nations-unies. Il faut accentuer la pression sur les dirigeants de ces pays. Mais la ligue arabe est légitime à intervenir. Sa volonté pourrait être contagieuse. Elle peut, ou doit proposer son interposition. Il ne faut négliger aucune piste pour faire cesser cette tuerie.

catégorie Ecrits, Expressions

Tag ,