Tag bourdin

29 Nov

2 Comments

RMC: JC Cambadélis interrogé ce matin par Jean-Jacques Bourdin

par

« Il faut arrêter le flipper socialiste sur les primaires. Ce n’est pas la question que se posent les Français. Ils nous disent « qu’est-ce que vous proposez concrètement à nos problèmes concrets ? (…) Martine Aubry est dans son rôle de première secrétaire qui fait travailler le PS et veut le succès des primaires, c’est à dire qu’un million de français nous aide à désigner le meilleur (…).

Petit à petit DSK s’impose comme le meilleur pour nous sortir de la crise et battre Nicolas Sarkozy (…) Laissons le travailler à surmonter la crise de l’euro. Ne le pressons pas. (…)Sortir de l’euro c’est passer en deuxième division. C’est l’instabilité monétaire avec les dévaluations monétaires sans fin. On ne peut pas s’en sortir avec la politique d’austérité renforcée que Merkel et Sarkozy font subir à l’Europe. (…) La lutte contre les déficits, sans croissance, sans politique économique concertée est un puits sans fond qui a comme limite la patience des peuples ».

09 Avr

Commentaires fermés sur Sur RMC avec Jean-Jacques Bourdin

Sur RMC avec Jean-Jacques Bourdin

par

J’ai été interviewé ce matin par Jean-Jacques Bourdin sur RMC à propos, entre autres, de l’initiative de l’UMP pour mettre fin aux « triangulaires » et les révélations sur le plan gouvernemental: niches fiscales, retraites… J’ai répondu: l’initiative sur les triangulaires fait partie d’une architexture secrète pour « sauver » l’UMP. Une sorte d’assurance vie électorale. Ce fut d’abord le redécoupage des circonscriptions législatives où il faudra que la gauche obtienne maintenant 52% pour être majoritaire. Puis le coup de barre à droite pour séduire l’électorat du Front National. Maintenant la fin des triangulaires pour être sûr de capter les voix du FN. Et demain la réforme électorale territoriale pour reprendre à la gauche les collectivités locales (…) Quant aux niches fiscales, on verra mais sur les retraites une critique de forme, la réforme au pas de charge c’est l’assurance d’un texte à minima et inéquitable. Sur le fond taxer les rentiers c’est bien, les produits financiers c’est mieux !

Ecoutez l’interview ci-dessous:

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.