Tag canton

01 Fév

Commentaires fermés sur Carnet de route – troisième étape du 29 au 30 janvier 2015

Carnet de route – troisième étape du 29 au 30 janvier 2015

par

Orléans 4

Jean-Christophe Cambadélis réalise actuellement un tour de France des fédérations socialistes. Jeudi 29 et vendredi 30 janvier il s’est déplacé dans la Vienne et le Loiret afin de soutenir les candidats aux départementales et défendre la gauche de proximité.

La journée du jeudi a débuté par une visite à Alain Claeys, député-maire de Poitiers, Benoit Tirant, premier secrétaire fédéral de la Vienne ainsi qu’aux élus socialistes de la ville. L’occasion pour le premier secrétaire de rappeler son « amitié pour Poitiers » et de rendre hommage aux socialistes de Poitiers et sa région pour le travail de modernisation urbaine et de capacité d’intégration sociale qui a été accompli : « Vous symbolisez un travail de proximité, une ville qui s’est écologisée et modernisée ».

S’en est suivie une visite à l’hôtel de région où Jean-Christophe Cambadélis a chaleureusement été accueilli par Jean-François Macaire, Président de la Région Poitou-Charentes, Jean-Daniel Blusseau, Président du groupe des élus de gauche au Conseil général de la Vienne, de conseillers régionaux et généraux, du premier secrétaire fédéral des Deux-Sèvres, Rodolphe Challet, et des candidats aux élections départementales. Le premier secrétaire a rappelé la nécessité pour les socialistes de se battre pour l’unité, de rassembler les forces de gauche et de désigner leurs adversaires : « Il faut montrer ce que la gauche peut faire. Notre main est tendue. Ensemble nous pourrons faire beaucoup ».

Après un déjeuner de presse en compagnie de Catherine Coutelle, députée de la 2e circonscription de la Vienne, Jean-François Macaire, Benoit Tirant, Jean-Daniel Blusseau et Mathias Aggoun secrétaire de section de Poitiers, Jean-Christophe Cambadélis s’est rendu au centre socioculturel Le Local où il a pu échanger avec une trentaine de jeunes en service civique sur le thème de la laïcité mais également sur la proposition de François Hollande de généraliser le service civique en permettant à tous les jeunes qui le souhaitent de le faire.

Pendant près d’une heure, le premier secrétaire toujours aux côtés de Benoît Tirant, Catherine Coutelle, Jean-François Macaire et Jean-Daniel Blusseau, s’est prêté au jeu des questions/réponses. L’occasion pour lui de rappeler que « la laïcité, élément central de notre République, c’est le droit de croire ou de ne pas croire » mais également de souligner l’engagement que ces jeunes ont pris : « Le service civique est une question essentielle. Ce que vous réalisez pour les autres est important ».

La suite de l’après-midi était consacrée à la visite du pôle mobilité de la Blaiserie où Jean-Christophe Cambadélis a retrouvé Sandrine Martin et Etienne Royer, candidats du canton. Le premier secrétaire a notamment pu se rendre compte d’une action sociale portée par le centre de la Blaiserie : Mobicité 86, dispositif de location de deux-roues facilitant la mobilité et l’insertion professionnelle. Profitant de cette visite, le directeur du centre a demandé au premier secrétaire d’intervenir sur les délais trop importants pour recevoir le permis.

Deux grands temps militants sont venus clore cette journée bien remplie.
Tout d’abord les vœux aux militants de la fédération de la Vienne à Fontaine le Comte où le premier secrétaire a appelé les militants présents dans la salle à « défendre leurs territoires ». Enfin, Jean-Christophe Cambadélis a assisté à Poitiers à la première réunion de section consacrée à la laïcité, toujours aux côtés de Benoît Tirant mais également d’Alain Claeys et de Mathias Aggoun. Le premier secrétaire a rappelé qu’il fallait profiter de ce débat sur la laïcité pour lutter contre la remise en cause du vivre ensemble : « Si les socialistes ne prennent pas la tête de ce combat en défendant le vivre ensemble, d’autres s’en empareront en feront un combat entre communautés ».

Jean-Christophe Cambadélis a débuté sa journée du vendredi dans le Loiret en allant soutenir les candidats du canton nord d’Orléans, Baptiste Chapuis et Estelle Touzin.
Aux côtés d’Olivier Frézot, premier secrétaire fédéral du Loiret, de Jean-Pierre Sueur, sénateur, de Baptiste Chapuis, de son équipe de campagne, Philippe Rabier et des jeunes socialistes du Loiret, Jean-Christophe Cambadélis est allé à la rencontre des commerçants et habitants de ce quartier populaire d’Orléans afin de mobiliser pour les élections à venir.

Après un déjeuner de presse aux côtés d’Olivier Frézot, de Jean-Pierre Sueur et de Valérie Corre, députée de la 6e circonscription du Loiret, et d’un entretien avec le premier fédéral à la fédération, Jean-Christophe Cambadélis s’est rendu au Frac-Centre (Fond région d’art contemporain) aux côtés des candidats du canton, Philippe Rabier et Sophie Lorenzi, mais également de Yann Chaillou, animateur fédéral du MJS du Loiret et Carole Canette, vice-présidente de la région Centre en charge de la culture.

Le premier secrétaire a pu parcourir ce bâtiment à l’architecture particulière et découvrir l’exposition sur les villes visionnaires en hommage à l’historien et critique Michel Ragon.

La suite de l’après-midi était consacrée à la visite du Centre d’études et de recherches sur les camps d’internement du Loiret (CERCIL) – musée mémorial des enfants du Vel d’Hiv. A la fois musée, mémorial et centre de documentation, le CERCIL a pour objectif d’expliquer le processus qui a rendu possible la Shoah.

Guidés par la passionnante Hélène Mouchard-Zay, fille de Jean Zay et présidente du CERCIL, Jean-Christophe Cambadélis notamment en compagnie d’Olivier Frézot et François Bonneau, Président de la région Centre, a parcouru les couloirs de ce musée – mémorial émouvant qui s’attache à retracer l’histoire des trois camps d’internement du Loiret – Beaune-la-Rolande, Pithiviers et Jargeau – où près de 18 000 juifs ont été internés et déportés pendant la seconde guerre mondiale. Parmi eux figuraient plus de 4 400 enfants dont la plupart ont été arrêtés avec leurs parents lors de la rafle du Vel d’Hiv en juillet 1942.

La journée s’est terminée par une réunion militante à Saint Jean de la Ruelle où le maire Christophe Chaillou sollicite un nouveau mandat de conseiller général.

Olivier Frézot, Jean-Pierre Sueur, Valérie Corre et Jean-Christophe Cambadélis ont pu intervenir et échanger avec les 250 militants présents dans la salle.
Le premier secrétaire a notamment insisté sur les dangers de la division : « Si la gauche se divise, ce seront ses adversaires ou ses ennemis qui s’imposeront ».

Prochaines étapes prévues le 11 et 12 février dans le Bas-Rhin et la Moselle

 

Crédits photos Mathieu Delmestre

 

Poitiers 1

Poitiers 2

Poitiers 3

Poitiers 4

Poitiers 5

Poitiers 6

Poitiers 7

Poitiers 8

Poitiers 9

Poitiers 10

Poitiers 11

Poitiers 12

Poitiers 13

Poitiers 14

Orléans 1

Orléans 2

Orléans 3

Orléans 4

Orléans 5

Orléans 6

Orléans 7

Orléans 8

Orléans 9

Orléans 10

Orléans 11

Orléans 12

Orléans 13

Orléans 14

Orléans 15

Orléans 16