Tag cité Chaumont

12 Fév

Commentaires fermés sur Réponse au Parisien

Réponse au Parisien

par

arrdt_1912La cité Chaumont dans le 19e est aujourd’hui au cœur d’un imbroglio juridique qui touche de nombreuses voies parisiennes.

En effet, cette voie privée qui relie le boulevard de la Villette à l’avenue Simon Bolivar ne cesse de se dégrader depuis des décennies : chaussée défoncée, déversement d’égouts, inondations etc. Tout autant de difficultés que doivent surmonter au quotidien les riverains du quartier.

Le statut juridique « voie privée » de la cité Chaumont empêche les autorités publiques d’y intervenir. Ainsi il appartient aux riverains du secteur d’entretenir et de mener les travaux de voirie nécessaires, ce qui, au regard des sommes astronomiques que ces travaux représentent, est tout bonnement impossible.

C’est pourquoi François Dagnaud, Maire du 19e a demandé dans un premier temps la requalification de cette voie en « VPO » (voie privée ouverte) afin que les services de la Ville puisse intervenir plus facilement.

Or, pour ce faire, il est impératif que l’ensemble des copropriétaires qui bordent cette voie acceptent la requalification ce qui semble poser problème à l’heure actuelle. Une réunion de travail aura lieu la semaine prochaine, j’espère que les ayants droits verront tout l’intérêt de cette requalification.

Deuxième difficulté, le rassemblement de tous les fonds nécessaires pour engager les travaux de voirie dans un contexte économique difficile. C’est pourquoi les services municipaux ont saisi les services de l’Etat pour rechercher la possibilité à titre exceptionnel de réaliser des travaux d’office. Je ne manquerai pas d’ailleurs d’appuyer cette demande auprès des services concernés.

Enfin je ne peux que soutenir le vœu déposé par François Dagnaud et Roger Madec en juin 2012 devant le Conseil de Paris relatif au statut particulier des voies privées ouvertes et demandant leur classement dans le domaine public ou la mise en place de solutions intermédiaires permettant de stopper la dégradation continue de ces voies privées.

Je formule le vœu que ce sujet soit également l’une des priorités de la future équipe municipale.