Tag egypte

02 Mar

1 Comment

Catastrophe humanitaire en Tunisie et en Egypte: la France doit agir, l’Europe aussi

par

On ne peut agiter le spectre de l’immigration venant du Maghreb et ne pas se donner les moyens de le conjurer. Il y a urgence !

Si la France et l’Europe n’agissent pas pour aider les Tunisiens et les Egyptiens face à l’afflux de réfugiés, ils prendront la responsabilité de la catastrophe humanitaire dans ces pays. Pire, en refusant d’agir au Maghreb, ils créent les conditions d’une crise migratoire en Europe. L’immobilisme doit cesser, il faut cesser d’agiter les peurs. Nicolas Sarkozy et José Manuel Barroso doivent agir vite !

13 Fév

Commentaires fermés sur Nicolas Sarkozy a raté son rendez-vous avec l’Histoire !

Nicolas Sarkozy a raté son rendez-vous avec l’Histoire !

par

Là où le Général de Gaulle a eu le 18 juin, Georges Pompidou les accords d’Helsinski, Valéry Giscard d’Estaing Kolwezy, François Mitterrand la crise des SS-20, la réunification allemande voir l’Euro et Jacques Chirac la guerre d’Irak, Nicolas Sarkozy a raté le rendez-vous de la liberté au Maghreb ou au Machrek. La politique arabe de la France s’est réduite au soutien aux régimes en place. Puis ce furent les soins palliatifs. Et pour épilogue, la mise sur le même plan, le coup de chapeau au geste d’Hosni Moubarak et le courage du peuple. Barack Obama, lui, du discours du Caire, point d’appui à la résistance iranienne, théorisant la démocratisation de l’intérieur contre celle exportée de George W. Bush, au soutien prudent certes, mais réel à la rue égyptienne, le Président américain s’est hissé au niveau de l’Histoire. Mieux en étant en résonance avec le peuple égyptien, il a marqué plus de points contre Al Qaida que l’intervention en Irak ou en Afghanistan. Nicolas Sarkozy ne s’est même pas adressé à son peuple, mais de quoi a t-il peur ?

10 Fév

Commentaires fermés sur La défense élastique de Hosni Moubarak

La défense élastique de Hosni Moubarak

par

Hosni Moubarak joue entre l’armée et le peuple. Il transfert ses pouvoirs mais ne démissionne pas. S’il fallait une démonstration de l’affrontement au sommet, elle est là ! Ce compromis ne satisfera personne. Mieux, ceci peut être un facteur de radicalisation. Maintenant plus la confrontation dure, plus les régimes du Maghreb et du Machrek sont menacés. La révolution égyptienne va écrire une nouvelle page, pendant que le feu couve dans la région !

10 Fév

Commentaires fermés sur Iran – Communiqué de JC Cambadélis et P. Amirshahi

Iran – Communiqué de JC Cambadélis et P. Amirshahi

par

Les autorités iraniennes ont procédé cette semaine à l’arrestation d’une dizaine de membres ou proches de l’opposition iranienne après la demande des chefs de l’opposition, Mir Hussein Moussavi et Megdi Karoubi, d’organiser une manifestation de soutien aux mouvements pour la démocratie en Egypte et en Tunisie.

Le gouvernement iranien a refusé d’autoriser cette manifestation comme toutes les autres manifestations de l’opposition. Pour empêcher que le peuple iranien ne suive les contestations démocratiques en Égypte et en Tunisie, le régime islamique a procédé au blocage des médias étrangers. C’est notamment le cas des émissions du service en persan de la BBC, très écoutées et regardées en Iran.

Le Parti socialiste dénonce ces arrestations arbitraires et le blocage des médias. Les mouvements pour la démocratie dans des pays arabes montrent qu’aucun régime autoritaire ne peut durablement se maintenir au pouvoir contre la volonté de la majorité de la population.

Il réaffirme son soutien et sa solidarité à l’opposition iranienne et à tous les démocrates qui luttent pacifiquement et dans des conditions difficiles pour la démocratie, la liberté et la justice en Iran.

06 Fév

Commentaires fermés sur Égypte : le PS dénonce la répression des journalistes et des défenseurs des droits de l’Homme

Égypte : le PS dénonce la répression des journalistes et des défenseurs des droits de l’Homme

par

Le Parti socialiste dénonce avec la plus grande fermeté les agressions, les arrestations arbitraires et les intimidations qui ont visé les journalistes et les militants des droits de l’Homme en Égypte. Il s’élève contre les entraves à la liberté de l’information qui ont été imposées par les autorités (réseaux de communication coupés, transmissions télévisées interrompues…).

La répression brutale menée par les autorités égyptiennes fait de nombreuses victimes parmi les manifestants et parmi tous ceux qui font vivre la liberté d’information et la liberté d’expression.

L’aspiration profonde du peuple égyptien à la démocratie et à la liberté ne pourra pas être réduite au silence par la violence. Le Parti socialiste, solidaire avec les forces démocratiques et progressistes en Égypte, n’accepte pas cette violation des libertés fondamentales, et appelle la France, l’Union européenne et les Nations unies à agir pour une transition du pouvoir rapide, pacifique et respectueuse des droits de l’Homme.

04 Fév

2 Comments

Egypte: Manifestation réussie mais non aboutie !

par

Les partisans de Hosni Moubarak ont tenté, hier, de faire refluer la mobilisation par la terreur. La « manifestation pour le départ » a été un succès mais n’a pas atteint son objectif. Dans cet « entre deux » l’armée s’affirme comme le garant de la paix civile. Protégeant le rassemblement mais bloquant toute marche dans la ville qui aurait pu tout faire basculer. Mais maintenant où allons nous alors qu’aucun camp ne cède ? A chaque moment la situation peut basculer dans un sens ou dans un autre. Mais la transition – comme on dit maintenant – est engagée. Hosni Moubarak va partir. La question politique va se concentrée sur la révision de la constitution. C’est la deuxième clé après le départ du président égyptien. Aurons nous un changement de la constitution puis départ ou l’inverse ? C’est l’enjeu des heures, des jours à venir. Le Vice-Président Souleymane cherche à impliquer l’opposition et les frères musulmans dans l’évolution de la constitution. Ces derniers voulaient l’inverse. On en est là !

03 Fév

Commentaires fermés sur L’invité de France 24

L’invité de France 24

par

Jean-Christophe Cambadélis était l’invité de France 24, jeudi 3 février. Lors de cette émission animée par Roselyne Febvre, ils sont revenus sur la situation politique en Egypte, sur l’état de la diplomatie française et l’affaire Alliot-Marie et enfin sur Dominique Strauss-Kahn et le PS. Pour voir l’émission cliquez ici.

03 Fév

1 Comment

J-C Cambadélis était l’invité du journal de 17h sur LCI

par

Jean-Christophe Cambadélis était cet après-midi l’invité du journal de Michel Field sur LCI. Retrouvez ci-dessous le verbatim:

« En Egypte c’est une révolution et comme dans toute révolution, rien n’est linéaire (…) Là Hosni Moubarak veut casser la prochaine manifestation. Le succès de cette dernière sonnerait le glas de son pouvoir. (…) Rien n’est homogène face à un mouvement social, ni l’armée, ni les frères musulmans, ni l’occident, ni même la rue. Il faut percevoir la ligne de force et pas réduire son analyse aux anecdotes. Ici c’est la demande de départ de Hosni Moubarak. (…) Arrêtons d’opposer nos valeurs à nos intérêts stratégiques. Notre intérêt stratégique c’est nos valeurs au Caire. (…) Et nos valeurs prennent le pouvoir au Caire. Notre diplomatie est en retard alors que les Etats-Unis accompagnent le mouvement vers une transition. Donnant l’impression d’avoir compris que le soutien à des dictatures créait les conditions de la montée de l’Islam radical. (…) Il faut obtenir et dire que Hosni Moubarak doit partir et l’Egypte a droit à la démocratie réelle »

03 Fév

2 Comments

Bas les pattes devant le peuple égyptien

par

Après l’immense manifestation, dans le calme, réclamant la démission de Hosni Moubarak, manifestation qui a élargit le coeur de la mobilisation au delà du noyau dur de la jeunesse urbaine, Hosni Moubarak a décidé de faire refluer le mouvement, de briser sa dynamique par la violence, sans impliquer l’armée: morts, violence, terreur, bataille rangée… une guerre civile sur la place Tahrir. Alors que la vague populaire conduit le Président Ali Abdallah Saleh du Yémen à ne pas se représenter avant la journée de colère de demain, que le gouvernement jordanien est tombé, que l’on annonce une marche sur Alger le 12 février, même la Syrie etc. On comprend que cette vague de fond inquiète mais pour autant, il faut tordre le cou à cette fausse idée. Il n’y a pas de contradiction entre nos valeurs et nos intérêts stratégiques. Notre intérêt stratégique ce sont nos valeurs au pouvoir en Egypte !

Hosni Moubarak par sa contre offensive précipite l’armée dans l’arène. Maintenant en première ligne, elle doit choisir son camp ! En attendant il faut se mobiliser et dire partout: bas le pattes devant le peuple égyptien, Moubarak doit partir !