Tag el assad

09 Août

1 Comment

Nicolas Sarkozy utilise la Syrie pour revenir.

par

L’ex-président disait « vous n’entendrez plus parler de moi ». En plein mois d’août, il n’en peut plus et se rappelle au bon souvenir de l’UMP en utilisant la résistance syrienne. Lamentable ! Ce faisant, le président sorti passe allègrement sur son bilan. C’est quand même lui qui a reçu le 14 juillet 2008 Bachar El Assad à Paris sur les Champs-Elysées. Par ailleurs ce n’est pas la France exemplaire qu’il faut mettre en cause. Mais la Russie qui bloque une résolution au conseil de sécurité. Sarkozy se garde bien de mettre en cause son ami Poutine. La France est à l’avant garde du combat réunissant les amis de la Syrie fournissant à la résistance syrienne des moyens de télécommunications. Enfin, jouer, comme le fait Sarkozy, la résistance extérieur en mettant en lumière ses animateurs au détriment des combattants de l’intérieur c’est affaiblir l’unité nécessaire pour la transition. Tout cela pour se rappeler au bon souvenir de l’UMP qui doit trancher sur son leadership. C’est à la foi inélégant et inapproprié. Voilà ce que j’ai dis hier et aujourd’hui à la presse.

29 Juil

Commentaires fermés sur Alep: la bataille de Syrie

Alep: la bataille de Syrie

par

C’est là en ces jours ensanglantés que se joue l’avenir de la Syrie. La dictature a concentré son arsenal meurtrier pour réduire puis défaire la révolution. Bachar el Assad sait que c’est l’ultime combat. Le maintien du soutien de la Russie et de la Chine sont maintenant subordonné à la victoire. Le dictateur et ses conseillers iraniens vont tenter d’écraser dans une épouvantable boucherie la « commune d’Alep ». Les insurgés viennent de repousser le 1er assaut. Ils ont besoin du soutien des Nations Unies et d’armes. Mais aussi du soutien de l’opinion publique internationale. En ces temps de jeux olympiques ne nous laissons pas endormir par les jeux. Le Président François Hollande a eu raison d’en appeler à la communauté internationale au conseil de sécurité. Ne laissons pas mourir ALEP… Partout manifestons notre solidarité avec le peuple syrien.

12 Jan

Commentaires fermés sur De l’impuissance des nations… Silence on tue !

De l’impuissance des nations… Silence on tue !

par

Jour après jour, au canon, au fusil, au couteau, la dictature Syrienne assassine son peuple dans la réprobation des mots et le silence des faits. Les nations se réclamant des droits de l’Homme assistent, impuissantes, au massacre. Et pourquoi ? Parce que Monsieur Medvedev refuse une résolution aux Nations Unies. N’y a-t-il pas là une complicité de guerre ? On a quand même tiré plusieurs obus sur Gilles Jacquier. Il y a près de 5000 morts. Et combien de torturés, blessés, violées, mutilés ?

Il faut maintenant exercer la pression non seulement sur la dictature, mais cela est sans illusions, mais surtout sur ses soutiens. Il faut une résolution aux Nations Unies, instaurant des zones d’exclusion humanitaire. Il faut exiger de Dmitri Medvedev qu’il cesse de soutenir Bachar El Assad.

Bachar El Assad assassin, Dmitri Medvedev complice ? Il faut faire sauter le verrou. L’impuissance des nations n’est que le paravent du renoncement.