Tag élève

18 Juin

Commentaires fermés sur Visite de la classe du Parlement des Enfants 2011

Visite de la classe du Parlement des Enfants 2011

par

Hier après-midi,vendredi 17 juin 2011, je suis allé à la rencontre des élèves de la classe de CM2 de l’école élémentaire Goubet sélectionnée dans le cadre de la 17ème session du Parlement des Enfants qui s’est tenue le samedi 28 mai 2011.

Accueilli par Maïna, ma déléguée junior, je me suis prêté avec un grand plaisir aux questions-réponses des élèves sur le rôle de député et celui de l’Assemblée Nationale, mon emploi du temps, les motivations de mon engagement en politique, mon parcours politique et personnel, mon travail au sein de la commission des affaires étrangères, et mes fonctions de député auprès des administrés de ma circonscription.

La proposition de loi déposée par les élèves de la classe  » Proposition de loi visant à diffuser la formation des gestes de premiers secours pour permettre à un plus grand nombre de personnes d’intervenir rapidement et sans crainte pour accomplir les gestes essentiels simples » avait été retenue au niveau de l’Académie de Paris. Même si les élèves ont été déçus de ne pas voir leur texte sélectionné le 28 mai dernier, ils ont apprécié cet exercice et la visite du Palais-Bourbon, organisée en mars dernier.

Je tiens à remercier tous les élèves de la classe de CM2 de l’école élémentaire Goubet, le directeur de l’école, leur enseignante, ainsi que tous les personnels présents pour cet agréable moment.

18 Avr

Commentaires fermés sur DE L’AMBITION POUR L’ECOLE !

DE L’AMBITION POUR L’ECOLE !

par

Je signe la pétition de la FCPE contre la suppression de postes au sein de l’éducation nationale.

Monsieur le ministre, Mesdames et Messieurs les sénateurs et députés,
Les rapports internationaux soulignent l’incapacité du système éducatif français à combler les inégalités sociales et scolaires mais, cette année encore, le budget 2011 supprime 16 000 postes dans l’Education nationale. L’éducation doit redevenir ce qu’elle n’aurait jamais dû cesser d’être, l’objectif prioritaire de l’Etat. Or, les moyens humains alloués démontrent que c’est désormais aux conditions d’apprentissage des élèves que s’attaque le gouvernement en augmentant le nombre d’élèves par classe. Et qu’il a complètement renoncé à attribuer des moyens supplémentaires aux écoles et établissements qui cumulent les difficultés, en ZEP ou ailleurs.
NOUS EXIGEONS l’arrêt de la politique de démantèlement de l’Ecole publique !
• Le service public d’éducation de proximité doit être accessible à toutes les familles, partout sur le territoire.
• Le nombre d’élèves dans les classes doit permettre une prise en charge personnalisée de chacun.
• Les collèges doivent disposer des moyens nécessaires pour scolariser les 40 000 nouveaux élèves de sixième de la rentrée prochaine !
• L’accès à l’Ecole maternelle doit être un droit pour tout enfant dont la famille le demande, dès l’âge de deux ans !
• L’Education nationale doit assurer la continuité du service public et remplacer les enseignants absents dès la première heure !
• Les RASED doivent être développés pour aider l’ensemble des élèves qui en ont besoin !
• La scolarisation des enfants handicapés doit être effective, avec des personnels d’accompagnement qualifiés et formés lorsque c’est nécessaire.
• La formation des enseignants à la pédagogie et à la psychologie de l’enfant et de l’adolescent doit être rétablie.  Nous voulons une Ecole publique, laïque et républicaine, une Ecole dans laquelle les élèves pourront vivre et apprendre, sans discrimination d’aucune sorte.
Nous voulons une Ecole portée par un projet éducatif ambitieux pour l’enfance et la jeunesse, accompagnant les élèves dans un processus de formation tout au long de la vie et s’appuyant sur une formation initiale solide.
Nous voulons une Ecole bienveillante envers ses élèves et leurs parents, respectueuse de ses personnels et exigeante sur les valeurs de la République.
NOUS EXIGEONS un collectif budgétaire pour l’Education nationale !

Le lien : http://petition.fcpe.asso.fr/

30 Mar

Commentaires fermés sur Halte à la casse de l’école !

Halte à la casse de l’école !

par

J’ai signé la pétition proposée pas les parents d’élèves mobilisés de l’école OURCQ B – 105, rue de l’Ourcq 75019 PARIS contre la décision prise par l’Académie de Paris de fermer une classe pour la rentrée prochaine.

PETITION – UNE CLASSE QUI FERME, C’EST UN QUARTIER EN PERIL !

Le quartier se mobilise contre la fermeture d’une classe à la rentrée, en septembre 2011 à l’école OURCQ B – 105 bis, rue de l’Ourcq – Paris 19ème.

La fermeture de cette classe entraînera une dégradation des conditions d’enseignement pour les élèves (avec des classes en sureffectifs) comme pour les enseignants et conduira à l’aggravation des inégalités au lieu de les réduire.

Chaque signature est importante, n’hésitez pas à faire signer votre entourage (voisins, commerçants etc …) avant le 08 Avril 2011 sur le document au verso ou en ligne à l’adresse suivante: http://www.petitionpublique.fr/?pi=ourcqb

Pour plus d’informations, contactez-nous : parents.ecole.ourcqb@gmail.com

Les représentants des parents d’élèves

19 Mar

Commentaires fermés sur Halte à la casse de l’Ecole !

Halte à la casse de l’Ecole !

par

Depuis 2007, 66 000 suppressions de postes, un taux d’encadrement dans le primaire le plus faible des pays de l’OCDE, fermetures de classes, démantèlement du RASED, classes surchargées, baisse des moyens… le gouvernement de Nicolas Sarkozy procède années après années à une casse organisée de l’Ecole !

A l’appel du collectif « L’école est notre avenir » composé des Fédérations de parents d’élèves, des organisations syndicales enseignants, des organisations lycéennes et étudiantes et le personnel éducatif, soutenus par le Parti socialiste, je m’associe à la mobilisation de toutes et de tous contre le désinvestissement par l’Etat de l’Ecole qui a eu lieu aujourd’hui à Paris et dans toute la France.

02 Juil

Commentaires fermés sur Lettre ouverte à l’attention des directrices et directeurs des écoles du 19 ème ardt de Paris

Lettre ouverte à l’attention des directrices et directeurs des écoles du 19 ème ardt de Paris

par

Je me suis adressé aux directrices et directeurs des écoles du 19ème arrondissement de Paris pour faire le bilan de l’année écoulée:

Madame la Directrice, Monsieur le Directeur,

En cette fin d’année scolaire, permettez moi tout d’abord de vous souhaiter, ainsi qu’à l’ensemble des personnels de votre établissement d’excellents congés d’été. Et permettez moi aussi de vous remercier tout particulièrement pour votre investissement auprès des élèves et de la réussite de chacun des élèves de votre établissement.

Je sais combien cette année scolaire qui vient de s’écouler a été difficile pour vous et vos équipes à bien des égards mais permettez moi de rester tout aussi perplexe voire très inquiet au regard des annonces faites par le Gouvernement de Monsieur Sarkozy en ce qui concerne la rentrée scolaire prochaine.

Alors que l’école de la République est, à mon sens, le lieu fondamental de processus de socialisation, d’apprentissage des savoirs, mais aussi un espace de construction personnel et professionnel pour chacun des élèves, force est de constater que, années après années, cette grande institution souffre de plus en plus des décisions d’arbitrages budgétaires de la part du gouvernement et des ministres successifs risquant, à échéance, de causer des séquelles irrémédiables pour beaucoup trop d’élèves et un corps enseignant déjà largement mis à mal. Lire la suite…

02 Juil

Commentaires fermés sur Lettre ouverte à l’attention des principaux d’établissements scolaires du 19ème ardt de Paris

Lettre ouverte à l’attention des principaux d’établissements scolaires du 19ème ardt de Paris

par

L’année scolaire est maintenant terminée. Je me suis adressé aux principaux des établissements scolaires du 19ème arrondissement pour tirer le bilan de l’année 2009/2010:

Madame, Monsieur,

En cette fin d’année scolaire, permettez moi tout d’abord de vous souhaiter, ainsi qu’à l’ensemble des personnels de votre établissement d’excellents congés d’été. Et permettez moi aussi de vous remercier tout particulièrement pour votre investissement auprès des élèves et de la réussite de chacun des élèves de votre établissement.

Je sais combien cette année scolaire qui vient de s’écouler a été difficile pour vous et vos équipes à bien des égards et permettez moi de rester tout aussi perplexe voire très inquiet au regard des annonces faites par le Gouvernement de Monsieur Sarkozy en ce qui concerne la rentrée scolaire prochaine.

Alors que l’école de la République est, à mon sens, le lieu fondamental de processus de socialisation, d’apprentissage des savoirs, mais aussi un espace de construction personnel et professionnel pour chacun des élèves, force est de constater que, années après années, cette grande institution souffre de plus en plus des décisions d’arbitrages budgétaires de la part du gouvernement et des ministres successifs risquant, à échéance, de causer des séquelles irrémédiables pour beaucoup trop d’élèves et un corps enseignant déjà largement mis à mal. Lire la suite…

17 Juin

Commentaires fermés sur Visite de la classe du Parlement des enfants

Visite de la classe du Parlement des enfants

par

Ce matin, jeudi 17 juin 2010, je suis allé à la rencontre des élèves de la classe de CM2 de l’école élémentaire Eugénie Cotton sélectionnée dans le cadre de la 16ème session du Parlement des Enfants qui s’est tenue le samedi 05 juin 2010.

Accueilli par Léo, mon délégué junior, je me suis prêté avec plaisir aux questions-réponses des élèves sur le rôle de député et celui de l’Assemblée Nationale, mon emploi du temps, les motivations de mon engagement en politique, mon parcours politique et personnel, mon travail au sein de la commission des affaires étrangères, et mes fonctions de député auprès des administrés de ma circonscription.

Je tiens à remercier tous les élèves de la classe de CM2 de l’école élémentaire Eugénie Cotton, leur enseignante, ainsi que tous les personnels présents pour cet agréable moment.

03 Mar

1 Comment

Violence à l’école: la responsabilité directe d’un gouvernement qui veut instaurer la peur

par

Il ne se passe plus une semaine sans que les médias ne titrent sur une violence qui a eu lieu dans une école, un collège, un lycée. Sans qu’un élève n’en ait agressé un autre.

C’en est assez ! Alors, reprenons donc les choses dans le bon ordre :

Lorsqu’un enfant va à l’école, il est confié à la République. Pas à quelqu’un de notre famille, pas à un ami ou une connaissance mais à la République. Celle qui doit permettre de lutter contre les inégalités pour permettre à chacun de trouver sa place dans la société. L’école doit être le moteur du système républicain.

Et parce que ce sont des enfants, parce que la société a le devoir de les protéger, ces violences sont inacceptables et scandaleuses. Évidemment, loin de moi l’idée de ne pas rappeler à l’ordre ceux qui commettent ces actes de violences, ces délits. Il faut bien sûr les remettre dans le droit chemin.

Mais comment expliquer l’absence de prévention ? Comment expliquer que les solutions qui sont proposées par le gouvernement soient de l’ordre du répressif ou du punitif exclusivement ou presque ?

A quoi cela sert-il d’intervenir après alors que plus rien n’est fait avant ? Car si ces violences ont lieu, ce n’est pas « la faute à pas de chance ».

Car si l’insécurité se fait sentir là où, normalement, tout devrait être encadré, sécurisé, c’est évidemment non pas, non plus une erreur, mais bien la faute d’une politique menée tambour battant depuis maintenant 8 ans à coups de suppressions de moyens pour l’éducation : 36000 postes adultes supprimés en 4 ans et plus de 16 000 encore annoncés pour l’année scolaire 2010/2011, suppression de la carte scolaire, situation sociale dégradée, etc…

Et tout comme on ne peut pas supprimer des postes de pompiers, allumer des feux et se plaindre des incendies, le gouvernement ne peut pas prétendre trouver la solution alors qu’il est le problème. Lire la suite…

22 Juin

2 Comments

Parlement des enfants

par

arrdt_19.gifVendredi dernier, je suis allé à la rencontre des élèves de la classe de CM2 de l’école élémentaire 40 Bis rue Manin sélectionnée dans le cadre de la 15ème édition du Parlement des Enfants qui s’est tenu le samedi 13 juin 2009.

Pendant plus d’une heure,avec plaisir, je me suis prêté aux questions- réponses des élèves sur le rôle de député et celui de l’Assemblée Nationale, mon emploi du temps, mon parcours politique et personnel, mon travail au sein de la commission des affaires étrangères, et mes fonctions de député auprès des administrés de ma circonscription.

A cette occasion, nous avons discuté de la proposition de loi que les élèves avaient rédigé visant à “Instituer dans les écoles une journée consacrée aux personnes handicapées”. Lire la suite…