Tag esclavage

07 Mai

Commentaires fermés sur Esclavage : Thierry Mariani doit retirer ses propos

Esclavage : Thierry Mariani doit retirer ses propos

par

logops160

Le Parti socialiste dénonce fermement la déclaration indigne faite sur Twitter par le député UMP Thierry Mariani sur « l’Afrique qui n’a pas attendu l’Occident pour pratiquer l’esclavage ».

Connu pour être très à droite, voilà un homme qui prononce ces propos à quelques jour de la journée de commémoration de l’abolition de l’esclavage est une banalisation coupable de la traite négrière. Il se moque de la tragédie que vit le Nigeria et, trop inspiré par une « doctrine Guaino », M. Mariani se livre aux pires caricatures de l’Afrique. Ce faisant, M. Mariani insulte également les Français ultramarins descendants des victimes de ce crime contre l’Humanité.

Même en 140 signes, on peut faire aussi mal que dans un discours de Dakar.

Thierry Mariani doit retirer ses propos et l’UMP doit le désavouer.

 

10 Mai

Commentaires fermés sur Commémoration de l’abolition de l’esclavage

Commémoration de l’abolition de l’esclavage

par

Visu Commemoration esclavage 2010A l’occasion de la commémoration de l’abolition de l’esclavage, la Mairie du 19e en partenariat avec l’association Protéa organisent la projection du film « Victor Schoelcher, un homme contre l’esclavage » le lundi 10 mai 2010 à 19h30 à la Mairie du 19e. Ve film a reçu le prix spécial du festival audiovisuel de Paris, décerné par le Sénat en 1998.

La Projection est suivie d’un débat en présence d’un historien spécialisé sur les questions de la traite, de l’esclavage et de la colonisation.

Ce documentaire retrace l’histoire des abolitions de l’esclavage dans les colonies françaises (1794 et 1848), sous l’influence des partisans de la philosophie des Lumières ou des mouvances philanthropiques en Europe, conjuguées aux multiples formes de résistances développées par les esclaves (marronnage, révoltes, etc). Fondés sur des documents d’archives et des analyses d’historiens, il dresse en filigrane un portrait impartial de Victor Schoelcher (1804-1893), abolitionniste convaincu, inscrit dans un XIXe siècle tout en ambiguïté.