Tag ETA

21 Oct

1 Comment

ETA a annoncé l’arrêt définitif de ses activités armées

par

ETA a annoncé l’arrêt définitif de ses activités armées et a enfin admis, le 20 octobre 2011, la réalité démocratique de l’Espagne.

Les Espagnols et plus particulièrement ceux du Pays basque vont enfin pouvoir débattre, défendre leurs idées et leurs programmes quels qu’ils soient en toute liberté et sécurité.

Le Parti socialiste se félicite de cette victoire de l’Etat de droit mais tient à saluer la mémoire de tous ceux qui sont tombés: ils sont plus de 800 morts victimes de l’intolérance et de l’aveuglement. Il transmet ses félicitations au gouvernement espagnol et plus particulièrement à celui qui a eu la responsabilité comme ministre de l’intérieur de mener la bataille finale contre ETA, Alfredo Pérez Rubalcaba.

Le Parti socialiste tient à rappeler que cette victoire des démocrates est aussi le résultat de la coopération antiterroriste exemplaire engagée par la France depuis la présidence de François Mitterrand avec les autorités espagnoles.

02 Juil

Commentaires fermés sur A propos de "Profession politique"

A propos de "Profession politique"

par

La feuille de choux dévolue hier à Jean-Pierre Soisson et à la majorité aujourd’hui me fait l’honneur d’un ragot. Un socialiste et ancien Trotskyste trouve que demandant la démission du gouvernement, je « rajeunis ». Et la petite feuille confidentielle de rappeler ma jeunesse trotskyste.

Au passage, nos « Routetabille » des ragots invérifiables m’affublent du pseudonyme de « Costa ». Ils confondent avec les croisières… Puisque c’était « Kostas » à cause d’Axelos le philosophe marxiste.

Quant au fond je persiste à penser que ce gouvernement doit partir. Je ne suis pas le seul puisque Sarkozy lui-même a annoncé depuis un remaniement d’ampleur…Comme quoi la politique reste un art, pas une profession…

23 Mar

1 Comment

Espagne, France, attentat de l’ETA

par

Le président du gouvernement espagnol, José Luis Rodriguez Zapatero, vient à Melun honorer la mémoire d’un policier français, Jean-Serge Nérin, victime le 17 mars dernier du terrorisme d’ETA, accompagnant ainsi ses proches, ses collègues et les plus hautes autorités de la République.

Le Parti socialiste condamne le terrorisme. La défense des idées en démocratie passe par le débat contradictoire et le bulletin de vote. Le recours à la violence et au meurtre relève du droit commun, à Paris, comme à Madrid et à Vitoria.