Tag etats-unis

16 Août

Commentaires fermés sur Salut à Julian Bond

Salut à Julian Bond

par

julian-bond-martin-luther-king-voteAu nom du Parti socialiste, je salue la mémoire de Julian Bond, militant des Droits civiques afro-américain qui vient de nous quitter.

Cet enfant de Géorgie fut un des leaders étudiants du comité de coordination d’action non violente (SNCC), une des principales organisations du Mouvement pour les Droits civiques. Depuis son enfance, il avait été influencé par de grandes figures de l’antiracisme comme le chanteur Paul Robeson et l’intellectuel W.E.B. Dubois.

Acteur du Mouvement des droits civiques, il fut aussi le Président de la NAACP, la grande organisation pour l’avancement des personnes de couleur. Membre du Parti démocrate, longtemps élu de Géorgie, Julian Bond avait également été un grand défenseur de la cause LGBT.

Julian Bond ne mourra pas dans nos mémoires alors que 50 ans après les émeutes raciales de Watts, de Ferguson à Charleston, les violences racistes aux Etats-Unis ne sont pas éteintes et de part le monde, la haine contre l’Autre à cause de ses origines, de sa croyance ou de ses choix sexuels ouvre la voie à des débordements de violence sans limites.

Son héritage parle aux Français et aux Européens alors que nous voyons sous nos yeux les ravages du fanatisme et du racisme ainsi que leur pénétration dans les discours publics dans les élections.

Nous continuerons à marcher pour l’égalité entre les hommes et les femmes, l’égalité des droits et la défense des droits civiques de tous.

24 Fév

Commentaires fermés sur L’incohérence de la politique américaine atteint des sommets

L’incohérence de la politique américaine atteint des sommets

par

Barack ObamaSaviez-vous que sans une aide des peshmergas kurdes du Parti démocratique du Kurdistan (PDK) et de l’Union Patriotique du Kurdistan (UPK), les Etats-Unis n’auraient pas pu contrôler le Nord de l’Irak après l’invasion du pays en 2003 ?

Le puissant Président du PDK et du gouvernement régional du Kurdistan, Massoud Barzani, est invité par Barack Obama à se rendre le 27 février à Washington pour le rencontrer mais il refuse d’accepter l’invitation du Président américain car aussi incroyable que cela puisse paraître, ces deux partis dont le président de l’autre (UPK) n’est autre que Jalal Talabani, le Président de la République irakienne, se trouvent depuis 2001 sur la « liste noire » des organisations terroristes.

L’Administration Obama se dédouane en disant que c’est le Congrès des Etats-Unis qui a établi cette liste.

En attendant, Massoud Barzani a menacé de ne pas se rendre à l’invitation d’Obama le 27 février si cette liste n’est pas modifiée.

Une mise à jour s’impose quand on sait que figurent sur cette liste à la fois des partis influents qui peuvent jouer un rôle important dans les changements à venir dans la région alors que dans le même temps, les Moudjahidin du peuple iraniens, une organisation des exilés a été rayée de cette liste il y a plus d’un an sous la pression des lobbies anti-iraniens très actifs à l’époque auprès du Congrès.

 

16 Avr

Commentaires fermés sur Etats-Unis: le Parti socialiste exprime sa stupeur face aux explosions meurtrières aux Etats-Unis

Etats-Unis: le Parti socialiste exprime sa stupeur face aux explosions meurtrières aux Etats-Unis

par

boston
Aux Etats-Unis, le 15 avril 2013, deux bombes ont explosé aux abords de la ligne d’arrivée du marathon de Boston. Le bilan provisoire s’élève à trois morts et à environ 150 blessés.
Le Parti socialiste adresse ses sincères condoléances aux familles des victimes. Il partage leur peine, mais aussi la stupeur du peuple américain face à cet acte lâche et cruel. Il exprime sa confiance envers les autorités américaines pour appréhender les auteurs criminels, et envers le peuple américain pour surmonter cette nouvelle épreuve qui rappelle des évènements tout aussi tragiques.

31 Août

2 Comments

Le CSA doit suspendre l’autorisation d’émettre de Sud Radio !

par

« Pensez-vous que le fait que DSK soit juif l’ai aidé avec la justice aux Etats-Unis ? » nous dit Sud Radio et tout le monde s’en fout ! Qu’en pense Arnaud Montebourg procureur de DSK et l’ensemble des éditorialistes de gauche ? Qu’en pense le ministre Frédéric Mitterrand ? Qu’en pense la LICRA, le MRAP, Sos Racisme et la Ligue des Droits de l’Homme ? Qu’en pense Robert Ménard nouvelle recrue de Sud radio ?

Comment peut on accepter qu’un média professe un antisémitisme rampant sans que personne ne s’en offusque ? La communauté juive française est en émoi et je la comprends. Je demande au CSA de suspendre l’autorisation d’émettre de sud radio.

29 Avr

1 Comment

Le Parti socialiste salue l’accord inter-palestinien

par

Le Parti socialiste salue l’accord inter-palestinien: une lueur d’espoir pour la paix qui doit beaucoup a ce qu’on appelle le printemps arabe.

Le parti socialiste se réjouit de l’accord du 27 mars entre le Fatah et le Hamas en vue de la formation d’un gouvernement provisoire regroupant des personnalités indépendantes pour préparer des élections législatives et présidentielles d’ici un an.

Cet accord permet la réconciliation inter-palestinienne en prévoyant également l’élection des membres du Conseil national palestinien sur lequel est fondé l’Organisation de Libération de Palestine (OLP).

Annoncé en Egypte, l’accord sera signé au Caire la semaine prochaine. Cet accord est donc non seulement une victoire pour les Palestiniens mais aussi pour la nouvelle Egypte.

L’unité des Palestiniens est indispensable à la relance du processus de paix. Mais, elle n’est pas suffisante. D’autres partenaires de la paix, les Etats-Unis, l’Union européenne et Israël en particulier doivent également assurer pleinement leur responsabilité. La relance du processus de paix débouchant rapidement sur la création d’un Etat palestinien viable et souverain à côté d’Israël vivant en paix et en sécurité est la meilleur réponse que le monde, notamment les Israéliens et les palestiniens pourront apporter au mouvement pour la démocratie dans l’ensemble de la région.

Le mouvement pour la reconnaissance d’un Etat palestinien va s’amplifier et le gouvernement de Netanyahu s’honorerait à prendre en compte cette nouvelle donne décisive pour la paix.

19 Mar

1 Comment

Réaction à la déclaration de Nicolas Sarkozy

par

La France, l’Angleterre, les Etats-Unis, le Canada, l’Espagne et l’Italie avec le soutien des Nations unies et de la Ligue arabe s’engagent donc dans la protection du peuple libyen face à la barbarie kadhafiste.

Nul n’ignore que la réalisation de la protection sans intervention est incertaine. Pour l’heure tout dépend de la réaction du colonel Kadhafi qui a perdu toute légitimité à représenter son peuple.

28 Jan

2 Comments

Egypte : révolution ou révolution de palais ?

par

A l’évidence le régime de Moubarak est de toutes parts contesté. Comme en Tunisie où la belle famille prévaricatrice a joué le rôle de catalyseur. En Egypte c’est l’idée d’imposer le fils du président qui unifie le mécontentement latent. L’armée qui fait corps avec un complexe militaro-industriel ne veut ni d’une succession, ni d’une révolution qui ouvrirait la porte aux frères musulmans. Inutile de dire que la communauté internationale, les Etats-Unis en tête, ne souhaite pas la déstabilisation et une solution à l’iranienne. La rue, elle, a en tête la Tunisie et voit là une occasion historique. Les revendications sont politiques, économiques et démocratiques. Pour l’instant les frères musulmans ne sont pas portés à la tête des manifestations. Révolution à la tunisienne ou révolution de palais avec les démocrates ou les frères musulmans ? C’est ce qui se joue plus ou moins rapidement.

18 Jan

Commentaires fermés sur La guerre pacifique

La guerre pacifique

par

Le sommet Hu Jintao – Barack Obama marque un peu plus le tournant dans les relations internationales. Le binôme sino-américain vient de se substituer à l’hyper puissance américaine qui, elle même, était la conséquence de l’effondrement soviétique, suite à la guerre froide entre l’Union soviétique et les Etats-Unis. Rarement un processus de décomposition – substitution n’aura été aussi vite. La conséquence principale réside dans le fait que la croissance est à l’Est et la puissance aussi. Les Etats-Unis regardent vers le pacifique et la Chine est plus que jamais au « milieu ».

Evidemment l’hyper-épargne de l’un finance l’hyper consommation de l’autre. Mais ce n’est pas l’essentiel. Les Etats-Unis tentent d’impliquer la Chine, avec le double objectif de partager le fardeau du monde et de peser sur la contradiction entre le régime politique et le développement économique, certains, comme l’a expliqué Brejinski dans le grand échiquier que supporter une part du poids du monde à l’extérieur, tout en étendant le marché à l’intérieur, minera le régime politique et à terme sa puissance. Les USA, avec Ronald Reagan, avait utilisé la guerre des étoiles pour mettre l’Union soviétique dans le rouge, si l’on peut dire, et s’effondrer. Là il s’agit de la guerre de l’étoile. Celle de la suprématie du monde, en jouant sur le nationalisme chinois. Ces derniers font un tout autre pari, celui de la puissance asymétrique. Ils utilisent la crise d’hégémonie du monde occidental et de son moteur américain pour conquérir la zone asiatique où le Japon s’essouffle. Il s’agit d’abord de faire de l’Asie le coeur de la nouvelle puissance dont la Chine est le moteur. Dans le même temps les Chinois se substituent sans s’impliquer. En Europe, en Afrique, ils laissent l’Empire mercenaire du monde occidental utiliser son hyperpuissance militaire, certains que le financement de celle-ci entrave la réorganisation des Etats-Unis. La Chine tire les leçons des déclins des empires où la puissance militaire est insupportable. (P. Keagan) Et la Chine se concentre exclusivement sur la puissance commerciale, rachetant des parts de marché là où les pays du Golf ont dilapidé leur capacité à le faire. La Chine adepte de Sun Tzu utilise la force de l’adversaire pour miner sa puissance, alors que les Etats-Unis, adeptes de Clausewitz, utilisent le monopole de la force pour contraindre l’adversaire à combattre sur un terrain qu’il ne peut supporter. Nous sommes dans une guerre du pacifique et pacifique où se joue l’hégémonie du monde. Quand à l’Europe ? En attendant son stratège, elle laisse passer l’Histoire.

29 Nov

2 Comments

A propos des révélations du site Wikileaks

par

Sur Canal + dans la chronique de Nicolas Domenach, Jean-Christophe Cambadélis réagit aux révélations du site Wikileaks: « C’est à l’image de notre époque, la « transparence est sans limite et l’irresponsabilité aussi. Tout doit être vu, révélé, amplifié, déformé. La tyrannie de la transparence est sans limite. Peu importe que les révélations sur le coup d’état voulu par la CIA, avec l’aide de l’opposition iranienne soit le prétexte rêvé pour le régime. Ils vont pouvoir torturer, emprisonner sous ce prétexte lâché en pâture. L’Iran ne devrait pas être troublée par la caractérisation de fasciste. Il n’avait pas échappé à Mahmoud Ahmadinejad que la France était aux avant-postes. Par contre, la révélation sur le fait que l’Arabie Saoudite voulait bombarder l’Iran révèle les raisons du sur-engagement français. Pour faire plaisir non pas à Israël mais à l’Arabie Saoudite pour obtenir des marchés, principalement d’armes » .

12 Nov

4 Comments

Quand l’Europe s’éveillera

par

Le sommet de Séoul ne débouchera pas sur un nouvel ordre monétaire international. Tout au plus un constat commun et une mission de plus pour le FMI. Notons au passage que les annonces tonitruantes à la Sarkozy sont contre productives, elles figent les positions et provoquent des illusions.

En tous cas l’Europe sera à l’évidence le dindon de la farce. Coincé entre un yuan faible et un dollar déprécié via la planche à billets. Cette dernière paye sa désunion, son absence de gouvernement économique. Pire, sa politique d’austérité contestable, qui provoque des tensions sociales et la montée des nationalismes, est en plus ruinée par le dumping monétaire sino – américain. L’Allemagne qui a sacrifié le social pour exporter, va prendre de plein fouet cette tenaille monétaire. Non seulement l’Allemagne met à genoux l’Europe par son dumping social, mais comme son déficit commercial avec les pays émergent s’accroît, elle a besoin de garder ses parts de marchés en Europe, elle est en outre prisonnière de son orthodoxie: pas de relance, pas d’inflation, pas de coordination économique.

Cette politique offrant d’ailleurs le vrai faux prétexte américain réagissant à l’égoïsme allemand et chinois. Tant que l’Allemagne maintient la même ligne, l’Europe est entravée et divisée. Et comme Nicolas Sarkozy ne peut taper sur la table étant donné sa « merkel dépendance » et son besoin d’utiliser le G2o pour changer d’image, l’Europe est la variable d’ajustement. Les frères ennemis chino-américains sont maître du jeux. La relance américaine par l’inflation sans une vraie réévaluation chinoise. Voilà pourquoi quand l’Europe s’éveillera, le monde aura changé de base !