Tag europe 1

01 Juil

Commentaires fermés sur Entretien de Nicolas Sarkozy au Monde: L’amnésie politique sans limites, ni frontières

Entretien de Nicolas Sarkozy au Monde: L’amnésie politique sans limites, ni frontières

par

logops160

Dans un entretien accordé aujourd’hui au journal Le Monde, le président du Parti républicain conservateur, Nicolas Sarkozy, chevauche les grands sujets internationaux, pour tenter d’effacer les traces de ses propres erreurs.

Europe, Grèce, Syrie, Libye, Machrek… L’amnésie de M. Sarkozy sur sa propre action – ou inaction – ne connaît ni limites ni frontières.

Son attentisme sur la crise grecque et son refus de construire une réponse européenne et pérenne à cette situation ? Oublié ! Son manque de perception des conséquences de l’intervention en Libye ? Effacé ! Son insuffisance à renforcer l’Union européenne dans toutes ses dimensions ? Occultée.

Le Parti socialiste déplore que, sur des sujets aussi importants, Nicolas Sarkozy s’échine à donner des leçons plutôt qu’à en tirer.

Les crises qui traversent actuellement le monde appellent de chacun de la hauteur de vue, un sens de la mémoire, de la constance dans les choix et de la maitrise dans l’expression. Comme s’y emploie, lui, le président de la République François Hollande.

13 Juil

Commentaires fermés sur L’invité de Médiapolis sur Europe 1

L’invité de Médiapolis sur Europe 1

par

logoeurope1-160

Jean-Christophe Cambadélis était samedi 13 juillet l’invité de Michel Field et Olivier Duhamel dans l’émission Médiapolis sur Europe 1. Vous pouvez écouter l’émission ici.

02 Jan

Commentaires fermés sur Débat sur Europe 1 à 8h20 face à Nadine Morano

Débat sur Europe 1 à 8h20 face à Nadine Morano

par

logoeurope1-160

« J’entends les critiques mais si c’était si simple il fallait pas se gêner et faire mieux sous la mandature précédente . »

 » Le président n’ignore rien des problèmes des français () il se veut dynamique face à la crise, volontaire face au chômage () clair sur le cap d’une France nouvelle plus sûre, plus juste, plus efficace.() Oui Le président était tendu sur son objectif, réduire le chômage. Tendu parce qu’il sait que les français sont dans l’urgence et que la France que l’on nous a laissé nécessite du temps () Oui nous seront seuls. Les communistes s’en vont. Les socialistes seront seuls pour redresser le pays dans la justice. C’est une des données de l’année 2013. Mais nous resterons sur notre cap comme l’a dit le président, redressement par le désendettement, compétitivité et pression juste fiscale, investissement et croissance riche en emplois. () Moi je vois ce qui se fait et qui n’avait pas été fait par le gouvernement précédent: la crise de l’euro derrière nous, le désendettement engagé et salué par les marchés, une batterie de mesures pour la relance de la croissance, l’ouverture de négociation sur la fléxisecurite. C’est difficile mais on avance et on redresse la France. »

Ecoutez l’émission ci-dessous:

17 Déc

2 Comments

[Verbatim] Sur Europe 1

par

europe1

« Fillon a besoin de redorer son blason. () Les résultats des partielles sont dus à un différentiel de mobilisation entre la droite et la gauche. Il n’y a pas de transfert de voix sur d’autres candidats. Mais une abstention plus forte dans l’électorat de gauche. Ce dernier est dans l’attente. Il observe. Il ne sanctionne pas. »

L’appel des 15 parlementaires sur le pouvoir d’achat. () Je comprends les états d’âme mais est-ce bien le moment ? Je regrette qu’il n’y ai pas de voix dans la communauté socialiste pour défendre l’action du gouvernement. Les critiques en tout sens n’ont pas de sens. Il faut défendre l’action gouvernementale sans craindre de l’amender. Mais la défendre.

27 Oct

Commentaires fermés sur Congrès du PS: déclaration sur Europe 1

Congrès du PS: déclaration sur Europe 1

par

Sur Europe 1 : « j’appelle à la contre offensive. La droite n’a pas de leçon à nous donner vu l’état de la France »(…) « Il faut être unis, combatifs et ouvrir un chemin à la nouvelle France »(…) « Le ps se doit de dire aux français où nous allons. Vers quel type de société, vers quelle sortie de crise. Les efforts ne sont ni vains ni durables. Il y a au bout, une France plus juste plus fiable ».

23 Juin

1 Comment

François Hollande fait souffler le vent frais de la croissance

par

Jean-Christophe Cambadélis, député PS de Paris, a estimé vendredi sur Europe 1 que François Hollande faisait « souffler le vent frais de la croissance » après l’accord conclu entre les quatre dirigeants européens réunis en Italie.

« Il y a un nouveau climat qui règne en Europe. Français Hollande fait souffler le vent frais de la croissance. Tout le monde a pris ça en compte. Mme Merkel a bien vu que, derrière l’élection de François Hollande, il y avait beaucoup de pays qui plaçaient un espoir dans autre chose que l’austérité renforcée », a estimé Jean-Christophe Cambadélis.

Le sommet européen des 28 et 29 juin « s’annonce bien », a affirmé le député PS. « Cela veut dire qu’il n’était pas impossible de renégocier. François Hollande est en train de gagner, en partie, son pari. On disait que les Allemands n’accepteraient jamais. Or on voit bien qu’il y a une position équilibrée. Certes, il faut prendre en compte les déficits publics et il faut être sérieux dans ce domaine, mais en même temps, on ne peut pas le faire sans croissance. Cette position de bon sens à l’air de l’emporter au niveau de l’ensemble de l’Europe », a ajouté Jean-Christophe Cambadélis, invité d’Europe 1 soir.