Tag finance

07 Juil

Commentaires fermés sur L’invité de Jean-François Achilli sur France Info

L’invité de Jean-François Achilli sur France Info

par

jcc france info 07072014

Jean-Christophe Cambadélis a répondu ce matin aux questions de Jean-François Achilli dans la matinale de France Info.

 

Vous pouvez retrouver la vidéo de l’interview ci-dessous:


Cambadélis sur le Medef : sa culture c’est… par FranceInfo

17 Déc

3 Comments

La récession !

par

Nous y sommes ! Chômage de masse, fermetures d’usines, exclusions, pauvreté, relégation, précariat etc. et cela ne fait que commencer. Nous avions dit, expliqué, développé, cette idée simple: Une politique d’austérité sans juguler la spéculation conduit à la récession. Il suffit de voir la Grèce. La seule trithérapie contre la crise c’est la Banque Centrale prêteuse en dernier ressort, les eurobonds et la taxation des mouvement de capitaux. Le tout assorti d’un gouvernement économique qui propose des politiques coopératives et un budget qui permet une relance par le financement des infrastructures.

Le cycle de dépression économique, sociale et politique dans lequel nous entrons ne promet rien de bon. La seule difficulté c’est le dogmatisme des droites européenne qui conduit l’Europe à la ruine. Le fameux traité Merkel – Sarkozy est non seulement un non sens économique mais il pave la montée de l’extrémisme. Il est temps que les gauches et les écologistes parlent d’une seule voix. Il faut changer de politique en Europe.

Il faut changer de président en France. Sinon c’est la récession pour longtemps et le déclin pour toujours.

02 Nov

Commentaires fermés sur Le gouvernement n’a qu’un seul objectif: faire voler en éclat la solidarité nationale !

Le gouvernement n’a qu’un seul objectif: faire voler en éclat la solidarité nationale !

par

Le déficit de la Sécurité Sociale est l’arlésienne de la droite depuis toujours.

L’escalade de la dette sociale a engendré de multiples modifications qui, à chaque fois, ont trouvé des solutions à la charge des assurés ( franchises, déremboursements, forfaits…) créant toujours plus d’injustices pour les salariés et les plus fragiles.

La réforme des retraites en est l’illustration la plus récente.

Le projet de loi de financement de la Sécurité Sociale (PLFSS) est, à ce titre, par les mesures proposées, un nouvel exemple de l’orientation du gouvernement en matière de politique sociale.

La Commission des Comptes a déjà prévenu : le déficit de la Sécurité Sociale sera de 35 Mds d’euros en 2011 ( contre 25 Mds d’euros en 2009 et 30 Mds d’euros en 2010). Sachant que la principale recette de la Sécurité Sociale repose sur la masse salariale et les cotisations sociales qui en découlent, tout est dit …. dès lors que le nombre de salariés diminue, les recettes s’assèchent.

Alors qu’une enquête récente du Secours Populaire précise que 2 français sur 5 retardent leurs soins médicaux pour des raisons financières, le gouvernement propose par cette loi, une série de mesures destinées à réduire le déficit qui pèseront (à raison de 2,5mds d’euros ) à nouveau sur les personnes les plus fragiles et les malades :

-Diminution de la Vignette Bleue sur les médicaments de 35% à 30%. .

– Augmentation du forfait hospitalier de 91 euros à 120 euros, avec la décision de faire prendre en charge par les mutuelle de santé, qui, chacun le sait, ne pourront faire autrement que d’augmenter leurs tarifs .

– Baisse de 5 points de la prise en charge des dispositifs médicaux.- Fin de la prise en charge systématique des dépenses de transports pour les patients en ALD lorsque leur état de santé ne le justifierait pas….

Toutes ces économies, faites sur le dos des malades, des plus fragiles auxquelles s’ajoutent le démantèlement d’autres avantages tels que les mesures d’économies faites sur les attributions des aides au logement (APL) ou encore des prestations d’accueil des jeunes enfants (paje)… Qui vont encore et encore pénaliser les plus modestes.

Avec mes collègues députés du groupe SRC, j’ai voté CONTRE le projet de loi de finances de la Sécurité Sociale présenté ce jour, mardi 2 novembre 2010 à l’Assemblée Nationale.

10 Juin

Commentaires fermés sur Ils sèment la rigueur, nous allons récolter la récession !

Ils sèment la rigueur, nous allons récolter la récession !

par

Au secours ! Ils sèment la rigueur, nous allons récolter la récession. Mais qui est l’abruti qui a préconisé de stopper tous les moteurs de la croissance ? Comment dans ces conditions voulez-vous que l’avion Europe vole ? Comment faut-il le dire, le crier ? La récession ce n’est pas un état d’âme passagé. Les conséquences sociales seront incalculables. La stabilité européenne va en pâtir et pas seulement l’Euro. Ne voyez-vous pas monter les nationalismes ?

Quand on entend Axel Weber, chef de la Bundesbank, pérorer satisfait que le frein allemand à l’endettement public inclus dans la constitution doit avoir valeur d’exemple et incarner un signal fort pour l’Europe, les bras nous en tombent. N’a-t-il pas vu ce Thomas Diafoirus de la finance que la Finlande plonge ? Le reste de l’Europe tire la langue et la récession est là. Il faut vite une stratégie de bonne gouvernance et de croissance pour l’Europe.