Tag France télévision

09 Mai

Commentaires fermés sur Lettre ouverte à Marine Le Pen

Lettre ouverte à Marine Le Pen

par

Jean-Christophe Cambadélis a adressé un courrier à la  présidente du Front National suite aux propos qu’elle a tenu à son sujet concernant sa  proposition de céder sa place  à Martin Schulz lors d’un débat programmé le 22 mai prochain sur France 2.

Vous pouvez retrouver cette lettre en cliquant sur le lien ci-après (Courrier JCC MLP 08052014 ) ou bien ci-dessous:

 

Madame,

Vous m’avez traité de lâche. L’insulte est votre quotidien et l’anathème vous tient lieu d’emblème. Vous êtes coutumière du fait.

Dans la grande tradition de l’extrême droite française, la violence des propos illustre s’il en était besoin, comment vous vous comporteriez avec vos adversaires politiques si par malheur vous arriviez au pouvoir.

Vous avez l’insulte à la bouche parce que vous voulez cacher aux Français votre dessein.

Vous êtes alliée à une extrême droite européenne xénophobe. Vous voulez sortir de l’Europe ce qui ne vous empêche pas de demander aux Français depuis 10 ans de faire de vous une députée européenne. Une fois élue, vous ne défendez ni les Français, ni ceux qui vivent de peu.

Mais surtout votre campagne pour sortir de l’Europe cherche à détourner les français de leur légitime colère vis-à-vis de la droite du PPE et l’UMP qui ont conduit l’Europe à la ruine.

Vous avez l’insulte à la bouche car vous ne souhaitez pas débattre avec le candidat des socio-démocrates européens à la présidence de la Commission européenne, Martin Schulz.

Vous avez déjà refusé dans l’émission Des paroles et des Actes de l’affronter. Vous le faites encore ce jour. Non pas par lâcheté, mais par calcul politicien, tout simplement parce que vous n’avez pas de candidat à la présidence de la Commission.

Vous savez que ceci démontrerait le caractère stérile du vote frontiste pour changer l’Europe et la peur que vous avez que votre électorat vous déçoive.

Si ce que j’avance est faux, osez Madame débattre avec le président social-démocrate du Parlement européen où il vous arrive de siéger.

Quant à moi les débats avec le Front National, de Bruno Mégret à Jean-Yves Le Gallou, de Jean-Pierre Stirbois à Jean-Marie Le Pen, de Madame Stirbois à Monsieur Philippot ou Monsieur Gollnisch, je ne les compte plus. Même si nombre d’entre eux ont été exclus ou marginalisés dans votre formation politique car ils s’opposent aux Le Pen. Ce n’est donc pas un sujet.

Mais puisque vous y tenez, je vous propose donc un débat Madame, où vous voulez et quand vous voulez.

 

Jean-Christophe Cambadélis

Premier secrétaire du Parti socialiste