Tag gbagbo

11 Avr

4 Comments

Gbagbo arrêté, la France impliquée

par

En fin de compte chacun aura eu ce qu’il voulait. La France protégeant ses ressortissants coincés dans un conflit où chaque jour elle était provoquée ; protégeant Ouattara tout en tentant de rester dans le cadre des résolutions des Nations unies qu’elle avait elle-même suggérées. La France de Sarkozy souhaitait, quelqu’en fut le prix, en sortir vite.

Voilà c’est fait. L’offensive contre Gbagbo a eu lieu hors mandat très exactement comme le voulait Laurent Gbagbo. Ce dernier acculé, sans moyens ni porte de sortie se fait cueillir sans gloire à la porte de son palais.

Il a comme seul réconfort de tomber via l’ancienne force coloniale, n’ayant pas capitulé. Chacun a eu ce qu’il voulait ou pouvait. Reste que le président Ouattara doit sa victoire finale à la France dans un pays dévasté, lu-même soupçonné de crimes de guerre dans l’ouest du pays.

La sécurisation d’Abidjan, le désarmement des milices, le gouvernement de réconciliation nationale, les crimes d’où qu’ils viennent punis, la Côte d’Ivoire aux Ivoiriens… Voilà qui ne sera pas simple à obtenir.

Quant à la France, elle se voulait impartiale, elle a choisi son camp. Nul doute que la proximité passée de Sarkozy et de Ouattara alimentera bien des ressentiments ou des fantasmes.