Tag gpa

05 Fév

4 Comments

Quel bordel !

par

photo jour de colère 3En France on défile contre une loi pour ce qu’elle n’est pas. Et le gouvernement la retire non pour ce qu’elle contient mais pour les amendements qu’elle pourrait induire… C’est Shadok Time !

Mieux ! La droite qui n’a pas participé à la manifestation de dimanche, voire a estimé qu’elle n’était pas utile alors que le texte mariage pour tous avait été voté (Christian Jacob)… L’UMP s’applaudit d’avoir gagné.

La gauche qui savait que la PMA et la GPA n’étaient pas dans le texte, s’offusque du retrait du texte. Mais ne trouvait rien à redire que le dit texte ne comporte ni la PMA ni la GPA.

Les mêmes qui à droite, à gauche, s’insurgeaient de la ligne « sociétale » au détriment du social, s’apprêtaient subrepticement à déposer des amendements rallumant le feu et se préparaient joyeux à un bras de fer avec le gouvernement et à une belle division à 6 semaines des élections municipales.

Mais il y a encore mieux, la gauche suffoque de voir ce débat symbolique se dérober mais se sent incapable d’organiser une manifestation unitaire contre les manifestations pré-fascisantes du 26 janvier et réactionnaires du 1er février.

Dans le même temps, le débat sur le pacte de responsabilité patine. Le Medef estime que l’exonération est son dû et toute demande de contrepartie est incongrue. Les syndicats, même la CFDT, s’agacent et dans ces conditions ne voient pas ce qu’ils iraient faire dans cette galère. Pendant que les ministres sont pris de vertige lorsqu’ils envisagent les coupes budgétaires.

Et pour couronner le tout, Madame Angela Merkel a bien l’intention de ne pas aller au-delà des concessions qu’elle a du faire au SPD sur la relance interne et le regrette déjà.

Tout cela va mal finir ! Un peu de sens des responsabilités ne serait pas superflu.

20 Déc

2 Comments

PMA: Mise au point

par

manifmariagetous

L’amendement sur la PMA va finalement être présenté, comme le souhaitaient Bruno Le Roux et la direction du PS. Est-ce une erreur ?

Le texte gouvernemental pour le mariage pour tous est une très belle avancée du droit à l’égalité. L’amendement sur la PMA n’allait pas de soi comme l’a démontré un bon débat pendant deux jours au sein du groupe socialiste. Une majorité s’est dégagée pour, mais il ne faudrait pas maintenant que le désaccord sur la PMA vienne ternir l’unanimité sur le texte sur le mariage pour tous qui fait progresser notre pays. Ne gâchons pas cette belle victoire par un débat qui méritait mieux qu’un amendement. La gauche va devoir être totalement unie pour affronter la tempête de ceux qui refusent le mariage pour tous tout court, donc rassemblons nous sur l’essentiel.

Vous êtes favorable au mariage pour tous, mais opposé à la PMA. Pourquoi ce distinguo ?

Je me suis opposé à la PMA pour des raisons éthiques et politiques. Je suis un partisan de la liberté ordonnée : le droit au mariage pour tous, voire à l’adoption pour tous, est une liberté nouvelle. On peut tout à fait aimer et élever des enfants lorsqu’on est un couple homosexuel. Arrêtons l’homophobie ! Mais il faut un homme et une femme pour faire un enfant. L’exigence de l’égalité ne peut arraisonner la nature au risque de déboucher sur des problèmes compliqués pour notre société.

Vous craignez que la PMA n’entraîne à terme la gestation pour autrui (GPA) et légalise les mères porteuses ?

Le désir d’un enfant est infini, il est encore plus intense pour un couple homosexuel, femme ou homme, car il recèle en plus l’ultime demande respectable de normalité. Lorsqu’on ouvre la PMA pour les femmes, on sait qu’on ne résistera pas à l’exigence des hommes et que l’on débouchera sur la gestation pour autrui. Je suis féministe, je suis socialiste, mais je refuse la GPA et la marchandisation des corps. Pour y faire face on me répond qu’on va encadrer la PMA de façon stricte. Admettons ! Mais alors quid de la PMA pour les couples hétérosexuels  ? On supprime les critères ? Qui finance ? On met dans l’amendement que c’est interdit aux hommes homosexuels  ? Est-on sûr que c’est constitutionnel cette inégalité ? Il vaudrait mieux travailler le sujet.  Et au passage pourquoi être radical sur ce sujet et pas avancer sur le PACS ? N’y a-t-il pas là une inégalité  flagrante vis-à-vis du mariage en terme de droit ? Cela ne mérite pas un amendement ?

François Hollande s’en est remis à la « sagesse » du Parlement. Aurait-il dû arbitrer ?

On ne peut pas reprocher à Nicolas Sarkozy de s’être, sur tous les sujets, substitué à son gouvernement et à sa majorité, et reprocher au président Hollande de s’en remettre à la sagesse de l’Assemblée. C’est un débat important tranché par le vote de notre groupe mais qui nécessitait un débat entre nous.

Le texte pour la PMA doit-il être détaché du mariage pour tous et rattaché à la future loi sur la bioéthique ?

Tout ce qui permet le rassemblement des socialistes, de la gauche, et au delà du pays, est bienvenue. Il n’est pas anormal d’estimer que la PMA relève de la bioéthique et qu’il y a sur le sujet, la nécessité de l’extraire des passions.