Tag guerre civile

13 Août

Commentaires fermés sur Déclaration de Jean-Christophe Cambadelis, Premier secrétaire du Parti socialiste, en réponse à Alain Juppé, François Fillon et Jean Pierre Raffarin, s’adressant au chef de l’Etat Francois Hollande

Déclaration de Jean-Christophe Cambadelis, Premier secrétaire du Parti socialiste, en réponse à Alain Juppé, François Fillon et Jean Pierre Raffarin, s’adressant au chef de l’Etat Francois Hollande

par

Les trois anciens premiers ministres de droite ont cru bon de s’adresser au chef de l’Etat sur la situation irakienne.

Nous n’avions pas entendu une telle sollicitude des trois ex premiers ministres vis-à-vis des prises de positions du Président sur la Syrie. On se demande pourquoi.

L’UMP ne s’était pas associée à ma démarche en direction du Secrétaire Général des Nations Unies le 30 juillet alors qu’il y avait urgence.

La question n’est pas de sauver l’honneur de la France dans ce conflit. Mais de sauver des vies dans une guerre civile épouvantable qui s’étend.

Hier les mêmes n’avaient pas de mots assez durs sur la France intervenant au Mali sans l’Europe. Et là où la France est déjà engagée seule sur plusieurs théâtres d’intervention, elle cherche aux Nations Unies ou à Bruxelles à entrainer la communauté internationale.

Nos trois lanciers de l’Irak plaident pour l’honneur de la France.
Il eu été plus utile de soutenir l’action de la France dans les instances internationales, et son soutien logistique au gouvernement régional kurde de M. Barzani ainsi que l’instauration d’un gouvernement stable en Irak.

18 Juil

Commentaires fermés sur Guerre civile à Damas

Guerre civile à Damas

par

Les derniers évènements survenus à Damas indiquent plusieurs choses. Tout d’abord l’acharnement de la junte Assadiste au pouvoir à terroriser le peuple, a produit le contraire. La résistance intérieure, qui a beaucoup de mépris pour la résistance basée à l’étranger, est capable maintenant de frapper à Damas.

Ensuite la reconnaissance de ce simple fait mine la position russe voire chinoise. Nous sommes passés d’une révolte à une révolution. La Russie se retrouve diplomatiquement dans la positon des Etas-Unis au Vietnam. C’est pour le moins étonnant. Enfin, cela renforce la position de François Hollande et Laurent Fabius « pas d’intervention, soutien à la révolution ». Il faudra ajouter que les monarchies du Golf se voient renforcées dans leur offensive contre Damas, et l’Iran est prise entre deux feux.

Le soutien à Damas dans une extension de la terreur au Liban, au risque de rompre avec le Hezbollah au pouvoir à Beyrouth ou préserver le Liban et le Hezbollah et réduire encore la marge de manœuvre de la dictature. Car attaquer en son cœur, elle va tenter d’embraser le Liban. Mais rien n’y fera, les jours du clan Assad sont compté en Syrie.

 

07 Avr

Commentaires fermés sur Génocide au Rwanda: il faut rendre justice pour ne pas trahir la mémoire des victimes

Génocide au Rwanda: il faut rendre justice pour ne pas trahir la mémoire des victimes

par

Entre avril et juillet 1994, dans un contexte de guerre civile, les extrémistes Hutu au pouvoir à Kigali organisaient puis mettaient en œuvre un atroce génocide qui devait conduire à la mort au moins 800.000 Rwandais.

La visite présidentielle au Rwanda en 2010 a permis, en reconnaissant « l’aveuglement » du soutien de la France au régime raciste et autoritaire d’Habyarimana, de confirmer enfin au plus haut niveau de l’État les conclusions de la mission parlementaire dirigée par Paul Quilès en 1998. Le travail historique, mémoriel et politique de connaissance et de reconnaissance de la réalité doit se poursuivre.

Au-delà, le Parti socialiste s’inquiète de l’extrême lenteur des procédures judicaires engagées en France contre des personnes suspectées d’implication dans le génocide. Si chacun doit avoir droit à un procès équitable, il est indispensable que l’instruction des dossiers soit faite dans des délais raisonnables, avec les moyens nécessaires à l’établissement de la vérité. Les cas d’Eugène Rwamucyo et de Wenceslas Munyeshyaka sont particulièrement préoccupants. La France a déjà, dans le second cas, été condamnée par la Cour européenne des Droits de l’Homme en raison de la lenteur de la procédure. La France doit consacrer à ces instructions et à toutes celles liées à des génocides ou crimes contre l’Humanité des moyens adéquats, donc importants. Le PS demande au gouvernement que les moyens dévolus au projet de pôle spécialisé dans l’instruction des génocides et crimes contre l’Humanité au Tribunal de Grande Instance de Paris, dont l’annonce début 2010 n’a pas été suivie d’effet, soient à la hauteur des engagements pris.

Le Rwanda a lui aussi des devoirs particuliers en matière de justice et de démocratie. Pour que « plus jamais » des crimes tels que ceux de 1994 ne se réitèrent, le pouvoir rwandais doit laisser une opposition démocratique et une société civile exister et s’exprimer librement. Il doit accepter que la vérité historique et la justice soient faites pour tous les crimes.

23 Mar

1 Comment

Communiqué du PS sur la situation en Côte d’Ivoire

par

Laurent Gbagbo affaibli politiquement, financièrement et militairement a choisit la fuite en avant et la répression. Des attaques violentes ont eu lieu dans les communes d’Abidjan favorables à A. Ouattara et dans l’ouest du pays, où les forces du Président élu gagnent du terrain.

Le Parti socialiste condamne fermement les violences et exactions commises par L. Gbabgo et ses partisans, tout comme leurs atteintes à la liberté d’expression et au libre fonctionnement des médias.

Devant ces premiers actes de guerre civile, le Parti socialiste appelle l’ONUCI à mettre en œuvre la totalité de son mandat et d’intervenir pour éviter l’embrasement du pays.

Enfin, le PS appelle une nouvelle fois Laurent Gbagbo à respecter le verdict des urnes comme lui demande la communauté internationale et souhaite un gouvernement d’union nationale.

19 Mar

Commentaires fermés sur Jean-Christophe Cambadélis était sur RTL vendredi 18 mars

Jean-Christophe Cambadélis était sur RTL vendredi 18 mars

par

« (…) Libye, une décision tardive mais bien venue (…) oui le PS réclamait depuis le 18 février, soit 3 jours, après le début des événements une zone d’exclusion aérienne (…) on ne va pas polémiquer, mais nous avons perdu un mois et le résultat ce sont des morts et la contre offensive de Kadhafi (…) ce dernier dit organiser un cessez le feu et continu à tirer sur le peuple (…) nous sommes passer d’une révolution à une guerre civile. Il y a 15 jours, la résolution des Nations-Unies aurait été offensive, elle est aujourd’hui défensive (…) maintenant tout dépend ce que va faire Kadhafi. Nous avons dû, pour ne pas avoir le véto de la Russie ou de la Chine, réduire au maximum la résolution des Nations-Unies donc on attend ce que fait Kadhafi (…). Nicolas Sarkozy peut dire merci à Alain Juppé ! Je ne crois pas qu’il ramera car l’action de la France avec d’autres, souligne le retard et l’inaction en Tunisie ou en Egypte de Nicolas Sarkozy.

04 Mar

2 Comments

La France doit demander le départ de Kadhafi

par

Face au mouvement de libération qui s’étend dans tout le pays, Mouammar Kadhafi veut plonger la Libye dans la guerre civile. Sa contre attaque avec des mercenaires ce jour a fait de nombreux morts. Il a fait bombarder le sud du pays. La France ne peut pas regarder les bras croisés, s’interrogeant sur le bien fonder d’une intervention, de la sécurisation aérienne de l’est du pays comme le fait Monsieur Nicolas Sarkozy ou Monsieur Alain Juppé. La France doit dire maintenant officiellement « Kadhafi doit partir » !

01 Mar

1 Comment

Côte d’Ivoire: appel à la raison

par

La Côte d’Ivoire est au bord de l’implosion. Les affrontements se multiplient entre partisans du président élu et du président sortant et le nombre de morts croît chaque jour. Le PS renouvelle son appel au Président Gbagbo à renoncer au pouvoir et à permettre au gouvernement d’Union nationale, dont Alassane Ouattara a accepté le principe, de prendre ses fonctions. Une passation pacifique et rapide du pouvoir est l’unique solution permettant d’éviter la guerre civile qui menace.

Le PS s’inquiète de l’escalade de la violence et condamne avec la plus grande fermeté les menaces formulées à l’encontre de l’ONUCI.

03 Fév

2 Comments

Bas les pattes devant le peuple égyptien

par

Après l’immense manifestation, dans le calme, réclamant la démission de Hosni Moubarak, manifestation qui a élargit le coeur de la mobilisation au delà du noyau dur de la jeunesse urbaine, Hosni Moubarak a décidé de faire refluer le mouvement, de briser sa dynamique par la violence, sans impliquer l’armée: morts, violence, terreur, bataille rangée… une guerre civile sur la place Tahrir. Alors que la vague populaire conduit le Président Ali Abdallah Saleh du Yémen à ne pas se représenter avant la journée de colère de demain, que le gouvernement jordanien est tombé, que l’on annonce une marche sur Alger le 12 février, même la Syrie etc. On comprend que cette vague de fond inquiète mais pour autant, il faut tordre le cou à cette fausse idée. Il n’y a pas de contradiction entre nos valeurs et nos intérêts stratégiques. Notre intérêt stratégique ce sont nos valeurs au pouvoir en Egypte !

Hosni Moubarak par sa contre offensive précipite l’armée dans l’arène. Maintenant en première ligne, elle doit choisir son camp ! En attendant il faut se mobiliser et dire partout: bas le pattes devant le peuple égyptien, Moubarak doit partir !

14 Juin

Commentaires fermés sur [Parti Socialiste] Kirghizstan

[Parti Socialiste] Kirghizstan

par

La situation ne cesse de se dégrader dans le sud du Kirghizstan. Des affrontements armés inter-ethniques ont fait plus d’une centaine de morts, notamment parmi la minorité ouzbek. Des milliers de personnes ont été blessées et le nombre des réfugiés fuyant les affrontements atteint plusieurs dizaines de milliers.

Le Parti socialiste exprime ses vives préoccupations face à ce drame insupportable sur le plan humain et dangereux sur le plan politique et appelle le gouvernement kirghize à rétablir l’ordre le plus rapidement possible.

Il appelle l’Union européenne à apporter son aide humanitaire urgente aux populations victimes de ces affrontements.