Tag nigeria

07 Mai

Commentaires fermés sur Esclavage : Thierry Mariani doit retirer ses propos

Esclavage : Thierry Mariani doit retirer ses propos

par

logops160

Le Parti socialiste dénonce fermement la déclaration indigne faite sur Twitter par le député UMP Thierry Mariani sur « l’Afrique qui n’a pas attendu l’Occident pour pratiquer l’esclavage ».

Connu pour être très à droite, voilà un homme qui prononce ces propos à quelques jour de la journée de commémoration de l’abolition de l’esclavage est une banalisation coupable de la traite négrière. Il se moque de la tragédie que vit le Nigeria et, trop inspiré par une « doctrine Guaino », M. Mariani se livre aux pires caricatures de l’Afrique. Ce faisant, M. Mariani insulte également les Français ultramarins descendants des victimes de ce crime contre l’Humanité.

Même en 140 signes, on peut faire aussi mal que dans un discours de Dakar.

Thierry Mariani doit retirer ses propos et l’UMP doit le désavouer.

 

22 Jan

Commentaires fermés sur Stop à la violence au Nigéria

Stop à la violence au Nigéria

par

Le massacre de plus d’une centaine de personnes aujourd’hui au Nigéria est un épisode de plus dans la tragédie qui touche ce pays d’Afrique où le groupe islamiste Boko Haram sévit depuis plusieurs mois. Il s’ajoute aux violences religieuses qui ont aussi fait des victimes chez les chrétiens notamment. La déstabilisation du Nigéria représente un risque majeur pour toute la région.

L’Union africaine doit réagir, les Nations unies ne doivent pas rester sans rien faire et l’Europe doit jouer son rôle.

catégorie Ecrits, Expressions

Tag

25 Déc

Commentaires fermés sur Le Parti socialiste condamne vigoureusement la série d’attentats antichrétiens au Nigéria

Le Parti socialiste condamne vigoureusement la série d’attentats antichrétiens au Nigéria

par

Alors que les chrétiens du monde célèbrent une de leurs fêtes les plus importantes, c’est le moment choisi par une secte musulmane radicale pour perpétrer une série d’attentats qui ont fait une trentaine de morts à ce jour au Nigéria, un des plus importants pays d’Afrique.

Le Parti socialiste condamne avec la plus grande vigueur ces assassinats qui sont de nature à attiser les tensions religieuses dans cette partie de l’Afrique, une région instable et en proie à des violences fréquentes. Le Parti socialiste appelle les autorités du pays à garantir la sécurité de tous les citoyens du Nigéria quelque soit leur religion.

 

 

27 Déc

Commentaires fermés sur [Parti Socialiste] Nigéria

[Parti Socialiste] Nigéria

par

Le Parti socialiste s’inquiète de la flambée de violence qui ensanglante depuis quelques jours le Nigéria. Les affrontements entre chrétiens et musulmans ont fait un nombre important de victimes et cela peut déstabiliser ce pays, le plus peuplé d’Afrique et l’un des plus riches à quelques mois d’élections importantes qui doivent s’y dérouler. Avec ses ressources et les convoitises qu’il peut générer, le Nigéria est un point stratégique de la stabilité de l’ouest africain.

Le Parti socialiste appelle l’Union africaine et le Conseil de sécurité de l’ONU à leur rôle et à aider au plus vite à un retour au calme.

22 Sep

Commentaires fermés sur Prises d’otages, le pouvoir doit informer les partis

Prises d’otages, le pouvoir doit informer les partis

par

Le Parti socialiste condamne l’enlèvement des membres d’équipage français au large du Nigeria, après celui de nos ressortissants au Niger et exprime sa solidarité envers les familles.

Le Parti socialiste soutient la volonté du gouvernement de tout faire pour obtenir dans les meilleurs délais la libération des otages et leur retour sains et saufs dans leurs familles.

Après les déclarations du directeur de la sécurité intérieure, après cette nouvelle prise d’otage qui suit celle de la semaine dernière, le président de la République et le Premier ministre doivent informer sans délai les différents partis politiques représentés au Parlement de la situation exacte et des mesures prises à l’extérieur comme à l’intérieur, pour assurer la sécurité des Français, comme l’a demandé Martine Aubry et comme l’avait fait Lionel Jospin après les attentats du 11 septembre 2001. C’est un devoir en démocratie.