Tag nomination

12 Avr

1 Comment

Sondage BVA – iTélé: 52% des français approuvent la nomination de Jean-Christophe Cambadélis comme premier secrétaire du Parti socialiste

par

Photo JCC

Selon un sondage BVA-iTélé paru ce jour, 52% des français approuvent la nomination de Jean-Christophe Cambadélis comme premier secrétaire du Parti socialiste.

Ils sont 71% parmi les militants du PS et une large majorité (65%) pour l’ensemble de la gauche.

 

 

 

 

26 Oct

Commentaires fermés sur Borloo s’impose à Sarko !

Borloo s’impose à Sarko !

par

Sur fond de grèves, de manifestations, de contestations de toutes sortes, Nicolas Sarkozy et François Fillon dévissent dans les sondages et la majorité est en crise.

Nicolas Sarkozy est tellement faible que le numéro 2 du gouvernement mène campagne pour s’imposer à lui. Tant et si bien que sa nomination a valeur de test. S’il réussit à se faire nommer, Nicolas Sarkozy se sera fait forcer la main. Pour l’hyper président voilà qui n’est pas banal.

Si Borloo échoue, la vexation centriste sera totale. Le problème n’est plus de savoir si Jean-Louis Borloo est un « plus » ou un « moins » pour Nicolas Sarkozy. Il s’agit de la capacité de décision du Président : est-il vraiment en mesure de choisir son premier ministre?

Jean-Louis Borloo est au pouvoir depuis huit ans. Il n’est pas mieux que François Fillon dans les sondages. Et Nicolas Sarkozy va le plomber d’entrée après la quinzaine people. Non, le fait nouveau est qu’il s’impose à Nicolas Sarkozy comme François Fillon impose son autonomie ou Jean-François Copé s’impose à l’UMP. Quant à choisir un autre premier ministre, ce serait évincer Borloo et donc déclencher une crise… Le roi est nu !

20 Nov

1 Comment

Présidence de l’Europe et Haut conseil aux Affaires étrangères

par

drapeuropeLa main de Sarkozy et Merkel dans la désignation de Van Rompuy et Ashton a atteint son but : Banaliser la Présidence de l’Europe et le Haut Conseil aux Affaires Etrangères. En effet, ces deux personnalités ne devraient pas faire trop de mal à l’intergouvernemental. Il n’est pas certain que l’Europe en sorte grandie ou gagne en efficacité, voire en visibilité. On ne peut en être que désolé.