Tag otages

19 Avr

Commentaires fermés sur Enfin libres !

Enfin libres !

par

otages-Syrie

C’est avec une joie immense que j’ai appris la nouvelle de la libération des quatre otages retenus en Syrie. Enfin, Didier François, Edouard Elias, Nicolas Hénin et Pierre Torres pourront bientôt revenir auprès des leurs.

Nous saluons la réussite de l’action du Président de la République François Hollande et du ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius ainsi que les services de notre pays qui aboutissent à cette issue.

En cet instant, j’ai une pensée pour les familles, les collègues et tous ceux qui se sont mobilisés pour soutenir les ex-otages et qui ont surmonté l’angoisse de l’attente et l’anxiété du silence.

Le Parti socialiste n’oublie pas ceux qui, à cause de leur métier sont otages ailleurs dans le monde.

02 Nov

1 Comment

Exécution de deux journalistes français au Mali: tristesse et révolte

par

deuilrfiC’est avec une profonde tristesse et une immense révolte que le Parti socialiste a appris aujourd’hui l’enlèvement puis l’exécution, près de Kidal, au nord du Mali, de deux journalistes de Radio France Internationale, Claude Verlon et Ghislaine Dupont.

Le Parti socialiste exprime son choc immense face à de tels actes abjects commis contre ceux qui risquent leur vie pour la vérité, la liberté d’informer et la liberté de la presse. Il condamne ce crime terroriste et adresse ses sincères condoléances aux familles des deux journalistes, et partage la peine de la rédaction de RFI et de tous leurs collaborateurs.

30 Oct

1 Comment

Libération des otages: un soulagement et un encouragement

par

photo otages arlit 2La libération des Quatre d’Arlit ce soir est une bonne nouvelle et on peut mesurer le soulagement des familles ici en France et en Martinique. Fini le silence et l’angoisse.

Il faut saluer la ténacité de la diplomatie française et l’acharnement du Président de la République et de tous ceux qui ont agi avec patience et discrétion pendant tous ces mois.

Cette libération en appelle d’autres. Celles bien sûr de Didier François et d’Edouard Elias, mais également de tous les autres otages retenus ailleurs dans le monde.

25 Fév

Commentaires fermés sur Communiqué de Jc Cambadélis à propos du Niger

Communiqué de Jc Cambadélis à propos du Niger

par

Trois otages, enlevés en septembre 2010 au Niger par l’organisation terroriste AQMI, ont été libérés. Parmi eux se trouve une Française. Le Parti socialiste se réjouit de cette libération. Il demande la libération de l’ensemble des otages toujours détenus par les ravisseurs.

09 Jan

1 Comment

La tuerie du Niger: une polémique indigne, une interrogation stratégique légitime

par

On ne peut être que révulsé par ce crime lâche contre des innocents qui n’étaient coupables pour l’un d’entre-eux que de vouloir aider l’Afrique. Le début de polémique sur la précipitation des forces nigériennes épaulées par la France n’a pas de sens. Qu’aurait-on-dit, si ayant repéré les ravisseurs d’Antoine et Vincent, on les avait laissé partir ? Par contre la France se doit d’ouvrir un débat avec ses alliés sur le sahel. On ne peut pas dire que la sécurité pour les occidentaux n’est nul part assurée et camper sur la thèse qui veut que l’occident ne doit s’impliquer, de peur d’ouvrir un nouveau front avec Al-Quaida. La France ne peut rester en Afghanistan où elle n’a plus rien à faire, pas d’intérêt, et ne pas s’interroger sur les moyens de sécuriser ses intérêts et ses ressortissants. Il ne faut pas se précipiter, il faut une politique concertée avec les pays concernés et nos alliés, mais la question est posée. Les morts se multiplient en Afghanistan où nous n’avons plus rien à faire et nous sommes à découvert et sans but stratégique, dans les pays bordant le Sahel. La France, avec l’Europe et les pays de la région, doit au moins prendre l’initiative d’une conférence régionale sur le Sahel.sommes à découvert et sans but stratégique, dans les pays bordant le sahel. La France avec l’Europe et les pays de la région doit au moins prendre l’initiative d’une conférence régionale sur la sahel.