Tag paquet fiscal

19 Mai

Commentaires fermés sur L’UMP est loin d’être flamboyante !

L’UMP est loin d’être flamboyante !

par

logo_parisien.gifJ’ai donné une interview au Parisien aujourd’hui:

Comment expliquez-vous que l’UMP vous distance largement dans les sondages ?
Jean-Christophe Cambadélis. Si on additionne toutes les listes opposées à la politique gouvernementale, on atteint 70 % des intentions de vote. Avec moins de 30 % des voix, l’UMP est loin d’être flamboyante ! Pour les socialistes, il n’y a pas péril, en la demeure mais il faut accélérer le pas. L’abstention et la dispersion font le jeu de nos adversaires.

Martine Aubry ne veut plus être « l’opposante numéro 1 » mais « la proposante numéro 1 » : est-ce un changement de cap ?
Nous avons toujours lié notre opposition à nos propositions. Sur le paquet fiscal, le contre-plan de relance, Hadopi… Mais dans une campagne, il y a des phases. Après celui de la critique, nous entrons dans le temps de la proposition. Les socialistes veulent réorienter la construction de l’Europe autour de trois thèmes : plan de relance européen, 10 millions d’emplois verts, bouclier social comprenant un salaire minimum européen. La droite, elle, est dans l’immobilisme. Lire la suite…

10 Avr

1 Comment

La radicalisation du père de famille de quarante ans

par

CHRONIQUE POLITIQUE

Un phénomène n’est pas assez analysé dans la radicalisation actuelle. Si elle prend la forme de séquestration, elle n’est menée par aucune force d’extrême gauche. Tant sur le plan politique que syndicaliste, la radicalité est hors la radicalité organisée. C’est le père de famille, syndiqué ou pas, qui est exaspéré. Il ne voit pas d’autres possibilités pour obtenir la négociation que la séquestration. Cette forme de lutte, qui a comme équivalent dans les facultés l’occupation, en dit long sur la tension sociale rampante. Le fait que le 18 avril tous les personnels des hôpitaux, des patrons aux infirmières, descendent dans la rue à la veille du 1er mai en dit tout autant. C’est la montée des eaux ! Personne ne voit la colère grandir car tout le monde est hypnotisé par les gesticulations de Sarkozy.

Mais le mouvement d’en bas est irrésistible. Il monte par vague. Sur ce blog, nous indiquions, il y a trois mois, les éléments d’une radicalisation. Aujourd’hui, nous sommes entrés dans « la colère de masse ». Et elle ne touche pas une avant-garde politisée mais monsieur tout le monde et tous les secteurs de la société.

Elle est alimentée par l’inquiétude et la réalité des plans sociaux, par l’avalanche des révélations sur les salaires, stocks options, bonus des dirigeants, par l’impuissance gouvernementale et son discours satisfait. Lire la suite…

02 Avr

Commentaires fermés sur Déclaration à TV5 Monde

Déclaration à TV5 Monde

par

On ne peut répondre à l’ampleur historique de la crise sans fixer des règles financières, des plans de relance massifs et un nouveau modèle de croissance.

Le G20 a décidé un plan de stabilisation certes bienvenu mais qui n’est pas une re-fondation. D’autres mesures plus profondes seront nécessaires, la preuve: Un nouveau G20 est annoncé dans quelques mois.

Les mesures du G20 n’exonèrent pas le gouvernement français bien au contraire et Nicolas Sarkozy doit décider d’un nouveau plan de relance pour la France. Avec l’abrogation du paquet fiscal, la réduction de l’éventail des salaires, une relance de la consommation et des mesures unilatérales de rupture avec les paradis fiscaux puisqu’il fait de cette question son cheval de bataille.

EDIT:

Vous pouvez visionner la vidéo de l’émission ici.

01 Avr

1 Comment

Just do it

par

Le monde est interloqué, la planète secouée, les marchés financier affolés, et les chancelleries totalement sonnées : Nicolas Sarkozy, président des Français menace de claquer la porte du monde, il se propose de quitter le G20.

Nous pensions que cela se faisait mais, ne n’annonçait pas. Nous avions cru qu’une formidable activité diplomatique était engagée par Sarkozy. On pensait donc !

Il avait même eu Barack Obama au téléphone, il avait même lu les discours du président américain et il s’était même entretenu au téléphone avec Gordon Brown hier soir.

On était ébouriffé par tant d’entregent.

Mais voilà ! Patatras ! Le président de la République nous fait tout à trac, le coup de menton aux contenus flous.

Car personne ne sait ce que sont les revendications de la France, ni même où est le curseur. Ce qui ne facilite pas la lecture ou l’obtention d’un compromis.

Cela permet seulement au président de la République de crier victoire, s’il le désire, à peu de frais.

Alors, on ne va pas laisser Sarkozy seul face à l’adversité des anglo-saxons.

Si le G20 ne décide pas un vrai plan de relance mondial massif de la consommation,
si le G20 n’interdit pas l’utilisation des paradis financiers pour les banques et les industries,
si le G20 renonce à l’idée d’une gouvernance financière supra nationale,
si le G20 ne décide ne décide pas la création d’une agence de notation mondiale indépendante,
si le G20 n’encadre pas drastiquement les salaires des hauts revenus et les bonus des traders,
si le G20 ne prend pas de mesures en direction des pays les plus pauvres.

Bref, si le capitalisme n’est pas refondé, si ce n’est pas un Bretton Woods comme Nicolas Sarkozy le revendiquait il y a 5 mois. Alors, le président a raison, il claque la porte, rentre en France, abroge le paquet fiscal et applique ce programme… Just do it.

22 Mar

Commentaires fermés sur Très bon week-end pour le PS !

Très bon week-end pour le PS !

par

PRPS.pngAprès avoir réussi ce qui était jugé improbable, à savoir rassembler les socialistes sur un texte d’orientation pour les Européennes, après avoir obtenu l’unanimité sur les listes pour les mêmes élections Européennes, nous avons assisté à une très belle journée du « printemps des libertés ». Le Parti socialiste contre le retour de la France dans le commandement intégré de l’OTAN, contre le paquet fiscal, contre l’Europe de « Barroso et Sarko », contre les plans de licenciements, contre l’insécurité et pour les libertés, dans la rue ou à l’Assemblée Nationale, partout où Sarkozy est en échec, le PS fait front. Mieux il propose une alternative globale, crédible, praticable, le plan de relance, le Manifeste, l’élargissement des libertés.

Nota Bene: Notre ami Manuel Valls s’inquiète d’un retour à l’angélisme, rassurons le, ni angélisme, médiateur de l’insécurité, ni sécuritaires médiateur des valeurs, socialistes tout simplement comme Martine Aubry l’a expliqué dans son discours de clôture lors du « printemps des libertés ».

20 Mar

Commentaires fermés sur Il faut que ça change !

Il faut que ça change !

par

communique_image.jpgNicolas Sarkozy et François Fillon jouent le pourrissement, cette posture face à la protestation sociale totale est une faute vis-à-vis de la France et une provocation pour les manifestants et les salariés. Le blocage n’est pas une solution. Il fait prendre un risque à la France et il est injuste au regard du bouclier fiscal. Le pouvoir doit changer et abroger le paquet fiscal pour rétablir la confiance.