Tag processus de paix

29 Avr

1 Comment

Le Parti socialiste salue l’accord inter-palestinien

par

Le Parti socialiste salue l’accord inter-palestinien: une lueur d’espoir pour la paix qui doit beaucoup a ce qu’on appelle le printemps arabe.

Le parti socialiste se réjouit de l’accord du 27 mars entre le Fatah et le Hamas en vue de la formation d’un gouvernement provisoire regroupant des personnalités indépendantes pour préparer des élections législatives et présidentielles d’ici un an.

Cet accord permet la réconciliation inter-palestinienne en prévoyant également l’élection des membres du Conseil national palestinien sur lequel est fondé l’Organisation de Libération de Palestine (OLP).

Annoncé en Egypte, l’accord sera signé au Caire la semaine prochaine. Cet accord est donc non seulement une victoire pour les Palestiniens mais aussi pour la nouvelle Egypte.

L’unité des Palestiniens est indispensable à la relance du processus de paix. Mais, elle n’est pas suffisante. D’autres partenaires de la paix, les Etats-Unis, l’Union européenne et Israël en particulier doivent également assurer pleinement leur responsabilité. La relance du processus de paix débouchant rapidement sur la création d’un Etat palestinien viable et souverain à côté d’Israël vivant en paix et en sécurité est la meilleur réponse que le monde, notamment les Israéliens et les palestiniens pourront apporter au mouvement pour la démocratie dans l’ensemble de la région.

Le mouvement pour la reconnaissance d’un Etat palestinien va s’amplifier et le gouvernement de Netanyahu s’honorerait à prendre en compte cette nouvelle donne décisive pour la paix.

01 Juin

1 Comment

Dans la Matinale de Canal +

par

J’étais l’invité de la Matinale de Canal Plus ce matin. En voici quelques extraits :

Sur l’attaque de la marine israélienne contre la flottille pour Gaza :

Il faut que le Conseil de sécurité se prononce et qu’on engage un vrai processus de paix, sinon, cela recommencera dans quelques temps. Barack Obama a modifié un peu la politique américaine. La pression est très forte sur le gouvernement Netanyahu.

Sur l’absence du PS dans les manifs :

Il faut condamner l’attaque et en appeler au Conseil de sécurité, mais il ne faut pas mettre d’huile sur le feu.

Sur les primaires :

Nous espérons avoir un million de votants. Il faut essayer de sélectionner notre champion et ne pas l’handicaper. Je pense qu’il faut une campagne des primaires le plus tard possible et la plus courte possible. Le calendrier proposé permet de gagner. Si DSK, le souhaitait, il pourrait s’immiscer dans ce calendrier.

J’appelais à un mouvement de velours et un rassemblement. Laurent Fabius et Bertrand Delanoë on déclaré qu’ils n’étaient pas en situation, Ségolène Royal a déclaré qu’elle ne faisait pas de sa candidature un préalable… Il est en train de se mettre en place petit à petit autour d’une équation gagnante. Martine Aubry est une candidate non seulement capable de mobiliser l’appareil du PS, mais aussi de représenter les Français et de définir un dessein pour la France.

Sur la Convention internationale : Lire la suite…

03 Août

6 Comments

Le PS se rend au congrès du Fatah

par

PRPS.pngÀ l’invitation de Mahmoud Abbas, Président de l’Autorité palestinienne et du Mouvement de Libération National de Palestine (le Fatah), une délégation du Parti socialiste se rend en Palestine pour participer au 6ème Congrès du Fatah, parti ami et membre de l’Internationale Socialiste, qui aura lieu le 4 août 2009 à Bethlehem.

Réuni vingt ans après le dernier Congrès du Fatah et pour la première fois en Palestine, au moment où le processus de paix connaît de graves difficultés, ce Congrès aura une importance considérable pour l’organisation et le renouveau du principal mouvement palestinien et le principal partenaire de paix au Proche-Orient.

À cette occasion, le Parti socialiste réaffirme sa position constante en faveur d’une reprise immédiate des négociations de paix entre Israël et l’Autorité palestinienne pour la création d’un État palestinien souverain et viable, vivant en paix avec l’État d’Israël, sur la base des résolutions de l’ONU et les termes des accords déjà intervenus entre les deux parties. Il souhaite plein succès pour le Congrès du Fatah.