Tag réaction

21 Nov

Commentaires fermés sur Proche-Orient: Appel au cessez-le-feu

Proche-Orient: Appel au cessez-le-feu

par

Le Parti socialiste condamne fermement l’attentat commis aujourd’hui à Tel Aviv, et qui a causé une vingtaine de blessés. Il déplore cet acte terroriste qui marque un pas supplémentaire dans l’escalade des violences, et dont les civils payent encore le prix.

Le Parti socialiste réaffirme l’urgence d’instaurer un cessez-le-feu durable pour mettre fin aux violences à Gaza et en Israël.

Conformément à sa position ferme sur le conflit israélo-palestinien, le Parti socialiste rappelle qu’une paix durable ne pourra être instaurée que lorsqu’à l’issue de négociations, un Etat palestinien viable et souverain existera aux côtés de l’Etat d’Israël dont le droit à l’existence et à la sécurité doit être pleinement reconnu et garanti.

11 Mar

3 Comments

Discours de Villepinte: avec Sarkozy, ce n’est pas la France unie, c’est la France punie

par

Le discours de Villepinte de Nicolas Sarkozy ne fut qu’un enchaînement de mots pour cacher les maux et les méfaits que la France subit depuis 5 ans.

Sarkozy s’est laissé griser par le lyrisme pour faire oublier l’ivresse du pouvoir.

Sarkozy a osé emprunter à Mitterrand la formule de « la France unie », mais avec lui, c’est plutôt la France punie et les Français meurtries.

Il avait commencé son quinquennat en promettant que tout deviendrait possible, il a dit à la tribune que « la volonté ne peut pas tout ».

Comme depuis le début de sa campagne, Sarkozy ne pouvant effacer son bilan dans la mémoire et le quotidien des Français, parle comme s’il n’était pas le président sortant. Les seuls propositions ne sont plus nationales, mais européennes.

En parlant de renégocier Schengen – une mesure appliquée au Danemark par la droite soutenue par l’extrême droite avant qu’elle soit balayée par la gauche, Sarkozy donne raison à François Hollande : les traités européens peuvent être renégociés.

S’agissant de l’European buy act, il reprend une proposition des socialistes de 2009.

En voulant faire en Europe ce qu’il prétend faire en France, Sarkozy a-t-il envoyé un signal pour l’après 2012 en cas de défaite ?

On ne fait pas la France unie en pratiquant la division systématique.

Le bilan de Nicolas Sarkozy est le premier argument contre son projet. Le changement c’est maintenant.

 

19 Août

Commentaires fermés sur Attentats dans le sud d’Israël

Attentats dans le sud d’Israël

par

Le Parti socialiste condamne avec la plus grande fermeté les attentats qui ont touché le sud d’Israël faisant plusieurs morts et adresse ses condoléances aux familles des victimes.

Après l’explosion à Jérusalem au printemps et alors que la région est en ébullition, il faut refuser tout retour à la violence et éviter tout risque d’escalade.

Le Parti socialiste demande à chacun de soutenir les initiatives politiques de pacification et de stabilisation durable au Proche-Orient.

14 Juil

Commentaires fermés sur Sur Europe 1 à propos du 14 juillet

Sur Europe 1 à propos du 14 juillet

par

Ce 14 juillet, nous avons une pensée pour les soldats tués et leurs familles (…) Nous étions contre cette intervention décidée par le Président qui lors de la campagne présidentielle avait dit que la France n’avait rien à faire en Afghanistan. En réaction nous avions déposé une motion de censure (…) En Libye, nous sommes pour l’intervention pour protéger les population d’un dictateur. En Afghanistan les buts de guerre ont été atteint Al Quaida est hors du pays, Ben Laden est éliminé. Nous sommes face à des insurgés pachtoune qui ont l’impression que l’on occupe le pays.

24 Jan

1 Comment

Réaction après la conférence de presse de Nicolas Sarkozy

par

« Dans ce monde inquiétant, Nicolas Sarkozy n’a pas été rassurant. Hier, il nous disait vouloir faire de SON G20 celui d’une nouvelle régulation mondiale, construisant un ordre monétaire et là il nous dit avoir réussi à imposer un agenda. C’est à dire un accord pour discuter (…)

J’ai été surpris par la formule employée par le Président à propos de la Tunisie. Il nous dit avoir sous estimer la « désespérance » du peuple tunisien. On peut sous estimer un processus révolutionnaire, mais sous estimer la désespérance d’un peuple c’est désespérant pour notre diplomatie (…)

Ces propositions sur le FMI sont celles avancées par Gordon Brown lors du G20 de Londres, mises en route par le Directeur général du FMI et dont Nicolas Sarkozy se fait l’avocat aujourd’hui (…)

Nous soutenons bien volontiers la position de la France contre le terrorisme. Nous demandons simplement que Nicolas Sarkozy fasse comme ses prédécesseurs et reçoivent les partis d’opposition au Parlement pour l’éclairer ».

21 Avr

1 Comment

Parti Socialiste – Des violences inacceptables à Hassi Messaoud

par

Le Parti socialiste condamne les violences que subissent des femmes à Hassi Messaoud, en Algérie. Depuis plusieurs jours, des femmes ont été attaquées, volées, torturées, violées et menacées de mort par des groupes d’hommes armés. De telles exactions avaient déjà eu lieu la nuit du 13 juillet 2001, où plusieurs dizaines d’hommes avaient pris part à un véritable lynchage, durant lequel des femmes avaient été agressées, torturées et violées.

Là encore, ces violences se sont concentrées contre des femmes seules, venues travailler dans cette ville pétrolière. Ces réactions cruelles et brutales illustrent les violences auxquelles les femmes doivent faire face lorsqu’elles remettent en cause les dominations et inégalités qu’elles subissent. Le travail, l’indépendance, l’autonomie des femmes, ne sont toujours pas acceptés et parfois brutalement combattus.

Au contraire, ces comportements atroces à l’encontre des femmes semblent être considérés comme acceptables, au regard de l’indifférence et de l’inertie des autorités locales. Cette ville dont provient une part importante du pétrole exporté est pourtant censée être très sécurisée. Il est inadmissible que de telles agressions aient lieu sans que les pouvoirs publics algériens ne s’emparent de cette situation afin de réprimer les violences, et garantir les libertés et droits des femmes.

30 Mar

1 Comment

Une loi contre le port de la burqa n’est qu’un leurre post régional

par

Une loi contre le port de la burqa n’est qu’un leurre post régional. Je suis évidemment contre le port du voile. Mais franchement ce débat n’est pas à la hauteur des enjeux Français. Une petite diversion, même un aveu des faiblesses d’une république doutant de ses valeurs face à l’obscurantisme. La volonté du couple Sarkozy/Fillon d’aller « le plus loin possible sur le voile intégral », aujourd’hui remis en cause par le Conseil d’état, n’est qu’un leurre post régional. Il aura le même succès que le débat sur l’identité nationale.

29 Mar

Commentaires fermés sur Réaction après les attentats à Moscou

Réaction après les attentats à Moscou

par

Les attentas aveugles, contre la population de Moscou, conduisant à faire plusieurs dizaines de morts et de blessés sont inadmissibles et doivent être condamnés. Les socialistes adressent un message de sympathie et de solidarité dans cette épreuve.

24 Mar

Commentaires fermés sur Réaction à l’intervention du Président de la République

Réaction à l’intervention du Président de la République

par

S’exprimant en réaction à l’intervention du Président de la République sur LCI, j’ai dénoncé un coup de barre à droite avant le coup de barre sur le social.

Nicolas Sarkozy a déclaré ne pas vouloir changer de cap et vouloir reconquérir l’électorat de droite au travers de l’agriculture, des retraites, de la sécurité et la burqa. Il n’a pas répondu à la France mais à la perte de soutien de l’électorat de droite.

Lire la reprise de TF1 News

29 Jan

Commentaires fermés sur Clearsteam: Réaction sur l’appel du Procureur de Paris

Clearsteam: Réaction sur l’appel du Procureur de Paris

par

Dans cette affaire, il n’y en a pas un pour racheter l’autre. Villepin et Sarkozy se poursuivent d’une haine réciproque par voie de presse. C’est grotesque au regard des problèmes de la France et des Français. Le parquet de Paris ne pouvait pas ne pas faire appel, tant il avait été gifflé par le jugement. Mais il est certain que ni la chancellerie ni l’Elysée ne l’en ont dissuadés.