Tag resistance

27 Mai

Commentaires fermés sur L’hommage de la Nation à la Résistance

L’hommage de la Nation à la Résistance

par

photo(1)

Ce 27 mai, la patrie marque sa reconnaisse éternelle à deux grandes femmes et deux grands hommes qui combattirent l’ennemi durant la Seconde guerre mondiale, dans les rangs de la Résistance.

Depuis les célébrations du Débarquement en Normandie jusqu’à l’anniversaire de la capitulation des forces de l’Axe, tout le pays peut se remémorer le choix difficiles qu’il fallu faire entre l’indifférence et la Résistance, entre l’insoumission et la
Collaboration. Les sacrifices consentis par des hommes et des femmes anonymes ou non qui ne voulaient pas être des héros, mais simplement, refusant de vivre à genoux.

Ces quatres figures incarnent la France. Hommes et femmes de gauche ou de droite, progressistes ou conservateurs, mais ardents défenseurs d’une République qui ne voulait pas céder un pouce de terrain à la barbarie.

Ce que la Nation leur doit ne se limite pas à quatre années dans les rangs de cette armée des ombres qui contribua à la libération de la France. Geneviève Anthonioz de Gaulle, Pierre Brossolette, Germaine Tillion, et Jean Zay furent de toutes les résistances. Celle contre la pauvreté pour la nièce du Général qui fonda ATD Quart-monde, celle contre l’injustice pour notre camarade Pierre Brossolette, militant socialiste et journaliste de combat, celle contre la guerre d’Algérie que fut Germain Tillion, celle contre l’ignorance pour Jean Zay qui fut le grand ministre de l’Education nationale et des beaux-arts du Front populaire.

Et alors que le programme du CNR fêtera ses 70 ans cette année, souvenons-nous de ce socle sur lequel est bâti notre contrat social et les valeurs au nom desquelles notre peuple doit savoir faire bloc.

Pour la gauche qui a beaucoup des siens dans ce Panthéon qui réunit le pays, Pierre Brossolette et Jean Zay dont les noms fleurissent beaucoup de nos rues ou de nos bâtiments publics, demeurent des exemples qui doivent inspirer les générations présentes et futures toujours en quête de sens.

Même en temps de paix, le devoir de Résistance à toutes les formes d’oppression est la mission que nous devons embrasser si nous voulons être les dignes héritiers de ces grandes figures qui nous ont précédé.

C’est aussi à eux et à des milliers d’anonymes que nous devons notre liberté.

11 Avr

Commentaires fermés sur Raymond Aubrac: l’engagement jusqu’au bout.

Raymond Aubrac: l’engagement jusqu’au bout.

par

Raymond Aubrac nous a quitté hier soir. Nous perdons un acteur et un témoin de notre histoire. Grand résistant avec celle qui a partagé sa vie, Lucie Aubrac, il s’engageait encore récemment pour les causes de notre siècle.

Sa parole, ses écrits, restent pour témoigner d’un temps pas si lointain. Raymond Aubrac a, sans relâche, continué à raconter son histoire auprès des générations futurs pour que nous ne reproduisions pas les mêmes erreurs. Il est un exemple de résistance face à l’oppression, pour un monde plus juste où les mots liberté, égalité, fraternité ont un sens.

La République se doit de lui rendre hommage.