Tag rohani

28 Jan

Commentaires fermés sur L’invité d’I24News

L’invité d’I24News

par

JCC I24News 28012016

Jean-Christophe Cambadélis était jeudi 28 janvier 2016 l’invité politique de Paul Amar, Laurent Joffrin et Christophe Barbier dans l’émission « Paris/Jaffa » sur I24News.

Retrouvez ci-dessous la vidéo de l’interview ainsi que ses principales déclarations:


Jean-Christophe Cambadélis, premier secrétaire… par i24news-fr

 

Iran/ Visite de Rohani à Paris

On peut tourner la page sans détourner les yeux.

Dans ce domaine il faut manier la diplomatie, il ne faut pas humilier son partenaire, ni celui que l’on reçoit.
Soit on rencontre, soit on ne rencontre pas, mais si on rencontre on n’humilie pas. Mais ne pas humilier ne veut pas dire ne pas en parler en privé.
Il y a une visite, le Président a signé un certain nombre de contrats, je m’en félicite mais je trouve que la situation est extrêmement grave et j’ai des craintes pour l’avenir

Daesh
C’est un ennemi redoutable et il faut essayer de réduire cette influence sur les territoires qu’il a pu conquérir pour ensuite le détruire

Gauche
Le gouvernement est toujours de gauche évidemment. L’absence de Christiane Taubira ne modifie pas la nature du gouvernement.

Il y a plusieurs sortes de gauche et la gauche ce n’est pas seulement la radicalité.
L’ensemble des gauches est majoritaire face à la droite et l’extrême droite mais quand nous sommes divisés, nous sommes éliminés.
On ne peut se satisfaire de la fragmentation de la gauche. Je mènerai le combat dans les 18 mois qui viennent pour rassembler tout ou partie des gauches.

Réforme constitutionnelle
Sur la déchéance de nationalité : J’ai dit dès le départ que ce n’était pas une idée de gauche.

J’ai incarné ce qui me semblait nécessaire pour la gauche dans cette discussion.

J’avais fixé un certain nombre de critères et j’ai obtenu ce que je souhaitais mais je ne suis pas totalement satisfait.

Démission de Christiane Taubira
Christiane Taubira est une personnalité extrêmement forte. Elle représentait une tonalité de la gauche. Je regrette son départ mais nous ce n’est pas la même situation qu’avec Arnaud Montebourg

Etat d’urgence

Il n’y a pas d’Etat d’urgence à perpétuité mais il y a la nécessité de continuer.

Plus vous prolongez l’état d’urgence, plus vous compliquez l’action des terroristes si il y en a.

35 heures

On ne touchera pas aux 35h. J’ai été très satisfait de la réponse de Myriam El Khomri devant le parlement.
Alliance populaire
Oui je pense que le parti socialiste est dépassé. Aujourd’hui il faut s’affirmer, se renouveler, se dépasser pour rassembler et être présent au 2e tour.

Grogne sociale

Sur les agriculteurs : Stéphane Le Foll est un excellent ministre. Il monte au front, il reçoit et discute beaucoup. Il y a un incompris dans ce conflit, tout le monde sait que ce n’est pas le gouvernement qui fixe les prix. (…) L’embargo sur la Russie pèse sur l’agriculture française.

Sur les chauffeurs de taxis : Pour les chauffeurs de taxis la situation est épouvantable. L’effondrement du prix des plaques et la concurrence menée est un vrai problème. Organisons et faisons en sorte que chacun s’y retrouve.

Emploi
Nous avons un patronat frileux, un patronat pas inventif, pas prospectif. Le patronat a l’image de la modernité mais il n’est pas moderne dans son fonctionnement. Il ne veut pas prendre de risques.
Je préfère le traitement social du chômage, qu’un chômage qui serait encore plus fort.

Virus Zika/ recommandation Marisol Touraine
Je préfère que nous soyons précautionneux plutôt qu’aventureux dans ce domaine.

25 Sep

Commentaires fermés sur Hollande / Rohani

Hollande / Rohani

par

hassan-rohaniLa France brocardée pour avoir dédaigné l’Iran, moquée pour être isolée dans la guerre civile syrienne, se retrouve être le seul pays à ouvrir le dialogue en dehors de Poutine avec l’Iran. Et ceci sans rien renoncer sur le départ de Bachar-El-Assad, sans avoir cédé sur le nucléaire iranien. Et sans en avoir rabattu sur la pression coercitive pour obtenir la mise sous séquestre de l’armement chimique syrien. Mieux c’est maintenant la Russie qui concède la contrainte pour obliger. Comme quoi la France est moins spectatrice que l’on veut bien le dire. Certes l’Iran a choisi le pas vers la France. Mais c’est donc qu’il présentait un intérêt, qu’il était représentatif et préparé. Certes la Russie a négocié cette attitude avec les Etats-Unis, mais après avoir abandonné la thèse d’Al-Nosra responsable de l’attaque chimique, après avoir reconnu que le régime syrien avait un arsenal et qu’il fallait le détruire. C’est maintenant l’acceptation de la contrainte. Voilà qui devrait permettre de revisiter la pertinence de la diplomatie française dans ce conflit.