Tag sénégal

30 Sep

Commentaires fermés sur 5e édition du festival de la diversité

5e édition du festival de la diversité

par

5e festival de la diversité

Ce samedi, rendez-vous pour la 5ème édition du Festival de la Diversité !

Une belle occasion de célébrer les richesses de nos quartiers avec cette année le Sénégal mis à l’honneur !

Au programme : danses et chants camerounais, musique traditionnelle mexicaine, démonstration de Kung Fu, gastronomie du monde, expositions, stands associatifs  et bien d’autres. Vous pourrez également assister à des projections-débats en présence de l’ambassade du Sénégal et d’universitaires, sur les thèmes de l’immigration en France et du soutien qu’a été le Sénégal pour la France pendant les guerres. Un projet organisé par Amada Daouda-Kouadio, Médiateur de la Mairie, la Mairie du 19e, l’ACPE 19 et l’association APIMIG.

Retrouvez le programme complet du festival en cliquant ici.

 

12 Oct

5 Comments

Dakar : discours pour une nouvelle ère

par

François Hollande a prononcé un discours historique devant l’Assemblée nationale du Sénégal. Il a rendu hommage à sa démocratie exemplaire. Il a renvoyé aux oubliettes de l’histoire le discours honteux de N. Sarkozy, prononcé en 2007 dans cette même capitale.

Ce discours sincère de vérité et de respect fait honneur à la France et ouvre l’ère d’une solidarité authentique avec le continent africain.

Le Parti socialiste partage la conviction du président que l’Afrique est le continent de l’avenir. Il se tiendra toujours aux côtés des démocrates africains confrontés aux défis posés au développement, au progrès social et à la justice, au respect des droits de l’homme et à la démocratie.

26 Mar

Commentaires fermés sur Victoire de l’alternance au Sénégal: Wade est battu. La démocratie l’a emporté au Sénégal

Victoire de l’alternance au Sénégal: Wade est battu. La démocratie l’a emporté au Sénégal

par

Le Parti Socialiste salue la victoire de l’alternance au Sénégal avec la victoire de Macky Sall sur le président conservateur sortant Abdoulaye Wade qui quitte le pouvoir après dix ans.

C’est le signe que la démocratie l’a emporté sur les intimidations ou la violence après une période de tensions qui avait marqué la fin de la campagne présidentielle avant le premier tour.

Sall, soutenu par l’ensemble de l’opposition dont la gauche sera donc le quatrième président du Sénégal.

La situation économique et sociale des Sénégalais appelle des réformes importantes pour que le développement du pays se poursuive.

27 Fév

Commentaires fermés sur Sénégal: le changement est possible et nécessaire

Sénégal: le changement est possible et nécessaire

par

Le premier tour de l’élection présidentielle est un triple camouflet pour le président conservateur Abdoulaye Wade.

Il est contraint à un second tour alors qu’il avait prédit une réélection dès le premier tour. Il est minoritaire dans son propre bureau de vote ce qui signifie que sa base s’est réduite. la gauche totalise près de 30 % des voix.

Cela signifie que l’alternance et l’alternative progressiste est possible. Cela veut dire qu’à l’issue d’un scrutin qui s’est déroulé dans le calme, le peuple sénégalais a décidé de s’engager pleinement pour un autre avenir. Pour lui le changement est nécessaire. Le vote du 26 février l’a rendu possible.

Le parti socialiste salue le résultat du candidat socialiste Ousmane Tanor Dieng et appelle au rassemblement de la gauche pour tourner la page Wade.

Au Sénégal, le changement ça doit être maintenant.

28 Jan

Commentaires fermés sur Sénégal : Wade doit partir

Sénégal : Wade doit partir

par

A un mois de l’élection présidentielle sénégalaise, la situation se tend. Le président octogénaire Wade bringue un nouveau mandat, mais il entrave la candidature de Youssou n’Dour après avoir arrêté des militants socialistes.

Le Parti socialiste dénonce les obstructions à la démocratie et les provocations du régime de Wade. Il estime que c’est la preuve que le pouvoir conservateur en place à Dakar, a peur des électeurs.

Le Parti socialiste soutien la mobilisation du peuple sénégalais contre les dérives autoritaires en cours depuis des années qui tendent à déstabiliser un pays qui était un exemple de démocratie apaisée.

Le Parti socialiste renouvelle son soutien entier au candidat socialiste Ousmane Tanor Dieng dont il estime que la candidature incarne le renouveau progressiste, démocratique et solidaire dont le pays de Senghor a besoin.

07 Juil

Commentaires fermés sur Sénégal: la France doit savoir rester impartiale

Sénégal: la France doit savoir rester impartiale

par

Le parti socialiste s’inquiète de la dégradation du climat politique au Sénégal et des ambiguïtés du gouvernement français en la matière.

Lors du dernier sommet du G8 à Deauville, Nicolas Sarkozy a ostensiblement présenté le Ministre Karim Wade au Président Barack Obama, ce qui, dans le contexte sénégalais, peut laisser croire à une préférence de la France quant à l’avenir du Sénégal. Le 22 juin, la réaction du quai d’Orsay au projet de changement de constitution a semblé bien mesurée, alors même que les règles et usages de l’Union africaine écartent la possibilité d’un changement aussi important dans une constitution, moins d’un an avant une élection présidentielle, prévue début 2012 au Sénégal. La France semblait ainsi s’accommoder d’un projet visant à permettre l’élection d’un président potentiellement minoritaire, puisqu’il aurait suffi de 25% des voix au premier tour pour être élu.

Enfin, une dépêche AFP du 6 juillet 2011 révèle que le ministre Wade aurait demandé, dans la nuit du 27 au 28 juin, à l’avocat Robert Bourgi une aide militaire de la France pour maintenir l’ordre au Sénégal, ce qui interroge une nouvelle fois, côté français, sur l’existence de circuits diplomatiques officieux parallèles aux circuits officiels. Le PS demande donc au gouvernement français d’apporter tous les éclairages nécessaires sur la réalité de cette demande d’assistance et son traitement par le gouvernement français, tout en affirmant son opposition de principe à ce que les forces armées nationales interviennent dans ce cas précis.

05 Fév

Commentaires fermés sur Sénégal: Inquiétude quant au climat démocratique dans le pays.

Sénégal: Inquiétude quant au climat démocratique dans le pays.

par

Le Parti socialiste fait part de son inquiétude quant à la dégradation du climat démocratique au Sénégal. La condamnation prononcée hier par le tribunal des flagrants délits de Thiès à deux ans de prison dont six fermes pour voie de fait à l’encontre de Mouhamadou Lamine Massaly, présenté comme le leader des « jeunesses wadistes », légitime cette préoccupation.

La tentative de mise à feu par M. Massaly d’une tribune sur laquelle se trouvaient le premier secrétaire du Parti socialiste du Sénégal, Ousmane Tanor Dieng, et le bureau du PS sénégalais est un acte d’une extrême gravité, qui aurait pu provoquer la mort de nombreuses personnalités politiques ainsi que d’autres citoyens participant au meeting de Thiès.

À l’approche des élections nationales de 2012 au Sénégal, le Parti socialiste condamne avec la plus grande fermeté l’usage de la violence en politique. Le PS appelle l’Union européenne à s’impliquer très fortement dans le suivi du processus électoral, depuis l’établissement du code électoral rénové jusqu’à l’établissement des listes elles-mêmes, afin de permettre que les prochains scrutins soient aussi transparents, libres et démocratiques que possible, partant du principe qu’un scrutin incontestable serait la meilleure manière de prévenir tout conflit.