Tag social

31 Jan

1 Comment

Goodyear, les fonctionnaires, le retour au social

par

logogoodyear

Il ne faut certes pas opposer le social au sociétal. Mais parfois le social s’installe sans crier gare. Il y a quand même un grand décalage entre l’atmosphère de bocal à l’Assemblée Nationale sur le mariage pour tous et les dangers internationaux et sociaux que vit la France. Franchement la société politique surjoue l’avenir ou la modernité de la civilisation. Alors que des problèmes autrement plus complexes assaillent le pays. Il y a d’ailleurs une contradiction à vouloir à toutes fins un référendum sur le mariage et dire que le texte du gouvernement est un dérivatif pour masquer les problèmes sociaux. Qu’est-ce-que ce serait si on plongeait dans le débat référendaire ? La grève des fonctionnaires d’une part et la boucherie sociale de Goodyear de l’autre démontrent que la question des déficits et du chômage donc de la croissance reste la question majeure sur laquelle il faut mobiliser les énergies et l’attention.

13 Déc

1 Comment

Le Parti Socialiste doit porter le combat social

par

florange

Le Parti Socialiste doit porter le combat social. Il est indispensable au delà des décisions gouvernementales sur la grande pauvreté qui n’ont pas été assez soulignées. Il est indispensable de s’attaquer aux plans de licenciements en exigeant le renchérissement des licenciements. Mais ce n’est pas suffisant.

Dans mon livre « La Troisième Gauche » (Editions du Moment) j’évoquais la présence des représentants des salariés dans les Conseils d’Administration d’entreprise, base de l’alliance des progressistes et des productifs. Voilà pourquoi Le Pacte de compétitivité doit être aussi un pacte social. Car seule une évolution dans la gouvernance évitera que les 20 milliards de crédit d’impôt servent à autre chose que l’innovation, le soutien à l’export, l’investissement et l’emploi. Le Pacte prévoit que les CE seront informés et que deux représentants aient voix délibérative au sein des grandes entreprises. Il en faudrait plus et même le tiers des sièges pour peser dans le bon sens. Le patronat ne peut pas déplorer l’absence de culture contractuelle des syndicats en France et refuser les moyens qui y concourent.

Le PS doit prendre l’initiative en ce domaine. Il s’agit tout à la fois d’étendre le droit des représentants des salariés, d’étendre la démocratie sociale et de pousser les entreprises à un autre partage avec l’actionnariat. C’est le rôle social du Parti Socialiste !

17 Déc

3 Comments

La récession !

par

Nous y sommes ! Chômage de masse, fermetures d’usines, exclusions, pauvreté, relégation, précariat etc. et cela ne fait que commencer. Nous avions dit, expliqué, développé, cette idée simple: Une politique d’austérité sans juguler la spéculation conduit à la récession. Il suffit de voir la Grèce. La seule trithérapie contre la crise c’est la Banque Centrale prêteuse en dernier ressort, les eurobonds et la taxation des mouvement de capitaux. Le tout assorti d’un gouvernement économique qui propose des politiques coopératives et un budget qui permet une relance par le financement des infrastructures.

Le cycle de dépression économique, sociale et politique dans lequel nous entrons ne promet rien de bon. La seule difficulté c’est le dogmatisme des droites européenne qui conduit l’Europe à la ruine. Le fameux traité Merkel – Sarkozy est non seulement un non sens économique mais il pave la montée de l’extrémisme. Il est temps que les gauches et les écologistes parlent d’une seule voix. Il faut changer de politique en Europe.

Il faut changer de président en France. Sinon c’est la récession pour longtemps et le déclin pour toujours.

15 Mar

Commentaires fermés sur Trêve hivernale

Trêve hivernale

par

Le 15 mars 2011, la trêve hivernale prévoyant la suspension des mesures d’expulsion s’arrête.

C’est un moment insupportable quand on sait que beaucoup de familles subissent les lourdes conséquences de la crise économique et sociale.

Les chiffres énoncés dans le cadre du rapport 2011 de la fondation Abbé Pierre sont criant : Près 500 000 ménages en situation d’impayés de loyers et quelques 1 300 000 locataires en difficulté de paiement.

Alors que l’on sait que les dépenses liées au logement sont les plus importantes du budget des ménages et notamment du fait de l’augmentation considérable des loyers.

Les plus importantes du budget des ménages au détriment de l’équilibre alimentaire, pire encore, de la santé et ou des loisirs.

Lors des permanences de circonscription, à chaque fois, j’accompagne les familles qui sont dans ces situations locatives graves et précaires et j’interpelle à chaque fois que cela est nécessaire la Prefecture de Paris pour trouver en urgence des logements pour ces familles.

21 Fév

2 Comments

Association Débrouille Compagnie – l’art de la récup’

par

Chaque fois que je le peux, je profite de mon blog pour mettre à l’honneur des associations de ma circonscription qui, tout au long de l’année, proposent des activités, actions et évènements qui participent du lien social des quartiers et des habitants.

Je souhaiterais mettre à l’honneur une association domiciliée dans le quartier Danube Solidarité : l’Association Débrouille Compagnie – l’art de la récup’ :

Née en 2002, et d’un constat qu’à l’étranger, le déchet est perçu comme une ressource, l’Association Débrouille Compagnie part à la rencontre d’artistes et artisans du monde entier qui créent, à partir de déchets, des oeuvres utilitaires ou décoratives.

Sous l’égide de trois grands thèmes : la défense du développement durable et local, la promotion des artistes et artisans récupérateurs du monde entier et le transfert de techniques et de compétences, l’Association Débrouille Compagnie organise des « récup’ créative » visant à modifier les habitudes de consommation et de mise au rebut de tous les déchets des habitants pour recréer, grâce à leur savoir faire, des objets de seconde vie : paniers fabriquée à l’aide de tickets PMU, bijoux ou coffrets fabriqués grâce à des bouteilles plastiques, objets de décorations et sacs, cabas uniquement composés de morceaux de canettes de sodas….

Ce sont autant d’objets décoratifs et utilitaires crées grâce à la disponibilité, la compétence et le sens artistique des artistes par les enfants et adultes dans un seul but : développer la créativité de chacun tout en réduisant le volume des poubelles.

Pour tout contact :

http://www.debrouille.com/

Pour en savoir plus cliquez ici

15 Fév

Commentaires fermés sur L’Association Collège de l’Emergence des Leaders et Entrepreneurs (CELE)

L’Association Collège de l’Emergence des Leaders et Entrepreneurs (CELE)

par

Depuis 2008, date de sa création, la mission de l’association CELE est de susciter, de renforcer et d’encourager l’entreprenariat, le leadership et la prise de responsabilité sociale et solidaire en organisant les initiatives de promotion de l’initiative privée à travers l’entreprenariat et le leadership social, la promotion de la culture d’entreprise et la responsabilité sociale et environnementale par le biais de coaching, conseils et formations… au travers l’organisation d’un concours JEP primant des jeunes entrepreneurs du 19 ème arrondissement de Paris.

Pour tout contact ou renseignements :

http://www.cele.fr/index.php

27 Déc

1 Comment

90ème anniversaire du Congrès de Tours

par

S’il n’est ni de sauveur suprême, ni dieu, ni César ni tribun, la semaine de Noël 1920 a pourtant vu naître le parti de ceux qui attendirent avec foi l’avènement du communiste avec la scission du congrès de Tours au cours duquel les trois quart des délégués socialistes décidèrent de suivre Cachin et Frossard et d’adhérer à la IIIe Internationale pour fonder quelques temps plus tard le Parti communiste français.

1920, ce fut le temps de l’espoir. La faillite de la IIe Internationale devant la guerre avait été réparée par les soviets et bientôt, la révolution serait sans patrie ni frontière car elle serait mondiale et que rien ne s’opposait à ce qu’elle déferle des rives de la Moscova jusqu’aux bords de la Loire en ce mois de décembre.

Mais le phénomène stalinien plaqué sur la culture du syndicalisme révolutionnaire et anarchiste français provoqua surtout une vague de froid. 1936 c’est le Front populaire, mais ce sont aussi les procès de Moscou contre les trotskystes ou tous ceux qui s’opposaient sans oublier le goulag décrit plus tard par Soljenitsyne, ingrédients du stalinisme que le PC français s’obstina longtemps à soutenir. Mais tous les camarades n’applaudirent pas au pacte avec Hitler, ils voulaient certes défendre l’URSS, mais ils n’hésitèrent jamais à mourir pour la France comme des milliers et des milliers de soldats sont morts dans les rangs de l’Armée rouge notamment à Stalingrad. Ce fut le « Parti des fusillés », mais auréolé de cette gloire, il participa activement à la reconstruction de la France, en contribuant avec les socialistes et les gaullistes à construire ce « modèle social » que la droite aujourd’hui démantèle pierre par pierre.

Cependant, le Parti communiste participa activement à la décolonisation de l’Indochine et de l’Algérie après avoir soutenu les massacres de Sétif.

Le PCF fut aveugle à la déstalinisation, il approuva Budapest. Le couple Thorez pétrifia la « culture ouvrière » dans une société bloquée et une France qui finit par s’ennuyer. Le PCF prêchait la révolution mondiale, mais pratiquait la realpolitik. Religion de masse pour des générations entières, mouvement d’éducation populaire, le communisme français fut longtemps la colonne vertébrale de la gauche, mais lui-même fut tétraplégique, incapable de condamner la répression dans l’Empire soviétique.

Il entra dans sa troisième période, après l’espoir et la glaciation, ce fut le temps de la dégénérescence alors que la gauche était justement en train de se rajeunir et qu’elle se préparait à changer la vie. De Prague à Kaboul, le bilan était « globalement positif » alors que longtemps après que Blum, Luxemburg et Kautsky eurent prophétisé l’avenir de cette illusion, le grand public découvrait les dissidents et les crimes de masse.

Je veux en profiter pour saluer ici ceux du PCF avec lesquels nous avons travaillé à l’unité de la gauche, certains sont partis, d’autres sont restés. Tous restent de grands militants de gauche. Robert Hue, Pierre Blotin, Patrick Braouezec, Jean-Claude Gayssot, Marie-George Buffet…

Le parti de la faucille et du marteau est devenu une étoile morte, fauché par l’Histoire, mais l’idéal des fondateurs, l’esprit de justice sociale reste une idée qu’il faut continuer de marteler dans la mondialisation.

02 Nov

Commentaires fermés sur Le gouvernement n’a qu’un seul objectif: faire voler en éclat la solidarité nationale !

Le gouvernement n’a qu’un seul objectif: faire voler en éclat la solidarité nationale !

par

Le déficit de la Sécurité Sociale est l’arlésienne de la droite depuis toujours.

L’escalade de la dette sociale a engendré de multiples modifications qui, à chaque fois, ont trouvé des solutions à la charge des assurés ( franchises, déremboursements, forfaits…) créant toujours plus d’injustices pour les salariés et les plus fragiles.

La réforme des retraites en est l’illustration la plus récente.

Le projet de loi de financement de la Sécurité Sociale (PLFSS) est, à ce titre, par les mesures proposées, un nouvel exemple de l’orientation du gouvernement en matière de politique sociale.

La Commission des Comptes a déjà prévenu : le déficit de la Sécurité Sociale sera de 35 Mds d’euros en 2011 ( contre 25 Mds d’euros en 2009 et 30 Mds d’euros en 2010). Sachant que la principale recette de la Sécurité Sociale repose sur la masse salariale et les cotisations sociales qui en découlent, tout est dit …. dès lors que le nombre de salariés diminue, les recettes s’assèchent.

Alors qu’une enquête récente du Secours Populaire précise que 2 français sur 5 retardent leurs soins médicaux pour des raisons financières, le gouvernement propose par cette loi, une série de mesures destinées à réduire le déficit qui pèseront (à raison de 2,5mds d’euros ) à nouveau sur les personnes les plus fragiles et les malades :

-Diminution de la Vignette Bleue sur les médicaments de 35% à 30%. .

– Augmentation du forfait hospitalier de 91 euros à 120 euros, avec la décision de faire prendre en charge par les mutuelle de santé, qui, chacun le sait, ne pourront faire autrement que d’augmenter leurs tarifs .

– Baisse de 5 points de la prise en charge des dispositifs médicaux.- Fin de la prise en charge systématique des dépenses de transports pour les patients en ALD lorsque leur état de santé ne le justifierait pas….

Toutes ces économies, faites sur le dos des malades, des plus fragiles auxquelles s’ajoutent le démantèlement d’autres avantages tels que les mesures d’économies faites sur les attributions des aides au logement (APL) ou encore des prestations d’accueil des jeunes enfants (paje)… Qui vont encore et encore pénaliser les plus modestes.

Avec mes collègues députés du groupe SRC, j’ai voté CONTRE le projet de loi de finances de la Sécurité Sociale présenté ce jour, mardi 2 novembre 2010 à l’Assemblée Nationale.

02 Juil

Commentaires fermés sur A propos de "Profession politique"

A propos de "Profession politique"

par

La feuille de choux dévolue hier à Jean-Pierre Soisson et à la majorité aujourd’hui me fait l’honneur d’un ragot. Un socialiste et ancien Trotskyste trouve que demandant la démission du gouvernement, je « rajeunis ». Et la petite feuille confidentielle de rappeler ma jeunesse trotskyste.

Au passage, nos « Routetabille » des ragots invérifiables m’affublent du pseudonyme de « Costa ». Ils confondent avec les croisières… Puisque c’était « Kostas » à cause d’Axelos le philosophe marxiste.

Quant au fond je persiste à penser que ce gouvernement doit partir. Je ne suis pas le seul puisque Sarkozy lui-même a annoncé depuis un remaniement d’ampleur…Comme quoi la politique reste un art, pas une profession…

28 Mai

Commentaires fermés sur Pour la mise en place d'une Taxe Robin des Bois : la taxation des transactions financières (TTF)

Pour la mise en place d'une Taxe Robin des Bois : la taxation des transactions financières (TTF)

par

Le Parti socialiste français est signataire de la pétition lancée par des organisations syndicales, écologiques, de solidarité internationale et le mouvement citoyen international, appelant les leaders du G20, dont Nicolas Sarkozy, à mettre en place une taxation globale des transactions financières (TTF), lors du sommet de juin prochain, à Toronto.

Cette initiative est en cohérence avec les demandes du PSE en faveur d’une taxation sur les transactions financières, et elle est soutenue par de nombreux partis socialistes européens, parmi lesquels le SPD et le SPÖ.

Une taxe, même à un taux très faible, sur les 6000 milliards de dollars qui s’échangent quotidiennement sur les marchés financiers, jouerait un rôle de responsabilisation et stabilisation des acteurs du système, dont la spéculation a provoqué les dégâts que l’on connaît.

Surtout, cet outil fiscal dégagerait chaque année des ressources considérables, permettant d’agir en réponse aux défis globaux du XXIe siècle : lutte contre la pauvreté, aide au développement, financement de l’adaptation pour les pays les plus vulnérables au changement climatique, lutte contre les pandémies etc…

Au sein des Etats de la zone Euro, alors que les plans de rigueur se succèdent, il est enfin temps de faire un pas vers la régulation financière, et de faire preuve solidarité.

Retrouvez cette initiative à l’adresse www.makefinancework.org/?lang=fr/