Tag taxe tobin

09 Jan

3 Comments

Un condensé de Sarkozy: Après avoir trop tardé, il veut tout précipiter

par

La taxe sur les transactions financières fut le cheval de l’association Attac, avant de devenir la pierre angulaire du programme des sociaux démocrates Européens. Ce fut même dans le programme du Parti socialiste aux dernières élections européennes et point dans celui de l’UMP. Nicolas Sarkozy raillait cette mesure dont il disait qu’elle conduirait au chômage de masse. Alors quelle mouche a piqué le Président sortant ? La Présidentielle évidemment ! Mais pas seulement.

D’abord retirer aux socialistes leurs arguments. Il y avait le thème du juste échange, ce fut la TVA anti-délocalisation. Il y avait la lutte contre la spéculation, c’est la taxe Tobin. Mais Nicolas Sarkozy veut aussi démontrer un activisme, une volonté: « Ils l’ont pensé moi j’ai tenté de l’essayer ». Suggérant ainsi que le pays n’a pas de choix, c’est lui ou rien. Mais il y a une arrière pensée chez Nicolas Sarkozy: une possible, probable dégradation du triple A qui ne serait non pas dû à sa calamiteuse gestion économique mais une vengeance des marchés financiers. Donc nous avons un précipité de la méthode Sarkozy. Après avoir critiqué une idée l’utiliser à des fins qui n’ont rien à voir avec l’idée, faire parler, s’agiter pour mieux se protéger. Que faut-il faire ? D’abord dénoncer et démonter le procéder, puis réaffirmer notre projet, conçu par nous avec les sociaux démocrates Européens, et dire que nous jugerons sur pièce.