Tag tsipras

09 Mai

2 Comments

Grèce: la cote d’alerte

par

Que faut-il de plus à l’Europe pour comprendre que les conditions imposées au peuple par le pacte de stabilité financière conduisent l’économie à la récession et les peuples à la sécession ? L’entrée de Syriza au Parlement avec 52 députés est l’expression radicale de l’exaspération. A l’autre bout de l’échiquier, 21 députés de l’Aube dorée, une formation aux accents fascisant. Le PASOK, balayé, et la Nouvelle Démocratie défaite. C’est aujourd’hui Alexis Tsipras de Syriza qui doit composer le gouvernement. Il annonce la couleur, la renégociation et le refus des engagements.

Si la Grèce sort de l’Euro, les marchés enregistreront ceci comme un signe clair que l’Europe ne soutiendra ni le Portugal ni l’Espagne ou, qu’elle n’en a pas les moyens. La lente décomposition se mettra en marche. Si on continue a étrangler les peuples, la colère grecque fera tâche d’huile. Alors, il est urgent de changer de cap. Il est nécessaire de rebâtir un pacte de croissance. La côte d’alerte est atteinte, la contestation galope pendant que l’Euro poursuit sa chute. La crise historique est à nos portes.