Tag tunisie

09 Oct

Commentaires fermés sur Prix Nobel de la paix : le courage du peuple tunisien justement récompensé

Prix Nobel de la paix : le courage du peuple tunisien justement récompensé

par

logops160

Le Parti socialiste se réjouit de l’attribution du prix Nobel de la paix au quartet tunisien qui a œuvré pour la transition démocratique. Formé de l’UGTT (Union générale des travailleurs tunisiens), de l’Utica (Union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat), de l’Ordre tunisien des avocats et de la Ligue tunisienne des droits de l’Homme, ce quartet a joué un rôle fondamental dans le processus exemplaire engagé dans ce pays.

La société civile a eu un rôle prépondérant dans le combat du peuple tunisien pour la liberté et la démocratie.

Ce travail de la société civile a d’ailleurs connu un prolongement institutionnel dans le processus constitutionnel sous la direction du Président de l’Assemblée constituante, Mustapha Ben Jaafar.

Ce prix Nobel intervient à un moment où la Tunisie doit faire face à la menace terroriste et à de nombreux défis économiques. Il nous rappelle qu’il est de notre devoir de soutenir activement ce pays afin qu’il surmonte ses épreuves.

Je félicite donc le quartet tunisien à l’honneur cette année et souhaite réaffirmer à cette occasion mon soutien et ma solidarité avec les forces démocratiques et progressistes de Tunisie

15 Juil

Commentaires fermés sur Solidarité avec la Tunisie : Appel du Premier secrétaire du Parti socialiste

Solidarité avec la Tunisie : Appel du Premier secrétaire du Parti socialiste

par

 logops160
Comme la France cette année, la Tunisie a été touchée par de dramatiques attentats terroristes, visant à semer le chaos et à propager la peur dans cette jeune démocratie.
Par cette stratégie de terreur, l’économie tunisienne tourne au ralenti, faute de saison touristique. Et c’est l’État tunisien lui-même, qui se trouve fragilisé par ce ralentissement.
La Tunisie ne pourra faire face à cette situation, sans un soutien actif de l’Europe. Le combat commun contre le terrorisme qui lie les deux rives de la Méditerranée, nous oblige à la solidarité.
Voilà pourquoi, je lance un appel à aider la Tunisie. Il en va de la stabilité du Maghreb, comme du devenir de l’Europe.

18 Mar

Commentaires fermés sur Condamnation de l’action terroriste en Tunisie

Condamnation de l’action terroriste en Tunisie

par

logops160

La Tunisie a été, ce mercredi, la cible d’une action terroriste ignoble. Une attaque contre le musée national du Bardo à la proximité immédiate du Parlement, a fait au moins huit morts dont sept touristes étrangers. Aucune information crédible ne confirme pour l’instant la présence des Français parmi des victimes.

Le Parti socialiste condamne avec la plus grande force cette action terroriste contre la Tunisie démocratique. Il présente ses condoléances aux familles des victimes et exprime son émotion et sa solidarité avec les autorités et le peuple tunisiens.

Les dirigeants tunisiens étaient conscients des menaces terroristes pesant sur le pays. La législation antiterroriste et sur le renseignement était précisément au programme du Parlement aujourd’hui.

Par cet acte, en s’attaquant aux touristes et au patrimoine culturel et historique de la Tunisie, les terroristes veulent déstabiliser la Tunisie qui, par son processus démocratique et sa nouvelle Constitution, représente le seul État arabe à avoir su se doter au cours de la dernière période d’institutions démocratiques et qu’il constitue de ce fait un rempart contre le fanatisme religieux et le terrorisme.

En ces moments tragiques, le peuple et le gouvernement français se trouvent aux côtés du peuple tunisien. Le président de la République, François Hollande, a exprimé la solidarité de la France au président tunisien, Béji Caïd Essebsi. Le Premier ministre, Manuel Valls, de son côté a réaffirmé la volonté de la France d’aider la Tunisie à surmonter la menace terroriste et consolider son expérience démocratique.

18 Juin

Commentaires fermés sur Jean-Christophe Cambadélis reçoit Mustafa Benjaafar, leader d’Ettakatol et président de l’Assemblée nationale constituante de Tunisie

Jean-Christophe Cambadélis reçoit Mustafa Benjaafar, leader d’Ettakatol et président de l’Assemblée nationale constituante de Tunisie

par

 JCC MBJ

 

 

Ce mercredi 18 juin, Jean-Christophe Cambadélis, Premier secrétaire du Parti socialiste a reçu Mustafa Benjaafar, le président de l’Assemblée nationale constituante de Tunisie et leader d’Ettakatol, le parti frère tunisien du Parti socialiste.

Les deux dirigeants ont échangé sur la situation politique dans leurs deux pays alors que la Tunisie va bientôt voter pour élire un nouveau Parlement et un nouveau président de la République.

Il s’agit de passer à une nouvelle phase de la Révolution qui a d’abord permis de changer les institutions et de travailler à une nouvelle Constitution pour réussir maintenant la transformation d’une société qui recherche à la fois la stabilité et la prospérité.

Le Parti socialiste a salué la volonté d’Ettakatol de rechercher l’unité des progressistes pour reconstruire la Tunisie.

Le Parti socialiste a réaffirmé son soutien à Ettakatol à quelques mois d’élections historiques qui ouvriront une nouvelle période pour la Tunisie.

La tenue de ces élections démocratiques dans un climat apaisé est la preuve que ce qu’on a appelé les Printemps arabe peut déboucher sur une issue positive.

 

27 Jan

Commentaires fermés sur Tunisie : adoption de la Constitution, une étape majeure

Tunisie : adoption de la Constitution, une étape majeure

par

logops160 L’Assemblée constituante a adopté hier soir une Constitution pour la Tunisie, et approuvé un gouvernement d’indépendants conformément à la feuille de route posée dans le cadre du dialogue national.

Le Parti socialiste salue l’accomplissement de cette phase majeure de la jeune démocratie tunisienne. Cette Constitution vient marquer la volonté résolue des Tunisiens de répondre aux aspirations de la première révolution arabe entamée en décembre 2010. Elle pose les fondements d’une Tunisie unie et respectueuse des droits universels, et place celle-ci sur la voie du progrès, de la stabilité et du développement.

Le Parti socialiste salue les forces syndicales et démocratiques de Tunisie, lesquelles ont contribué significativement à réussir la transition politique. Il rend particulièrement hommage aux membres de l’Assemblée constituante, et à son président Mustapha Ben Jafaar, qui a joué un rôle charnière dans l’établissement du consensus menant au succès d’aujourd’hui.

 

24 Jan

Commentaires fermés sur La voie tunisienne

La voie tunisienne

par

constituante tunisie janvier 2014C’est quasiment fait, la Tunisie va se doter d’une constitution.

C’est la voie tunisienne dans les révolutions arabes. Là où la Libye et la Syrie sombrent dans la guerre civile ou les seigneurs de la guerre. Là où l’Egypte voit un « thermidor » de l’armée attendant son général aux accents nassériens Abdel Fattah al-Sissi.

La Tunisie au bord du gouffre a accouché d’une constitution qui garantie les libertés publiques et les droits des hommes et femmes de ce pays. Les tenants d’une liberté de croire ou ne pas croire ont obtenu gain de cause. Les tenants de la prise en compte de l’Islam n’ont pas perdu la face.

Les événements en Égypte et en Libye ont joué leur rôle. Ennahdha a compris que pousser dans le moment son avantage ruinerait son propre pouvoir. Le camp laïc a compris que la réalité tunisienne était plus complexe qu’il le pensait. Et Mustapha Ben jaafar, Président de l’assemblée constituante est récompensé de son intuition « d’abord la constitution » et de son coup de force suspendant les travaux de cette dernière, obligeant au débat national et mettant UGTT au centre de la sortie de crise.

Avec la constitution une partie du débat sur la nature de la société tunisienne est close. D’autres controverses vont s’ouvrir particulièrement dans le domaine économique et social, l’aménagement du territoire et bien sur l’apaisement du pays. Mais la voie tunisienne est là !

Ceci n’est pas sans importance pour la Tunisie qui peut espérer maintenant un développement dans et par la stabilité. Mais aussi pour tout le monde arabo-musulman. La Tunisie offre l’autre image de la révolution. Et ceci aura un impact y compris en Europe en proie à l’islamophobie rampante.

16 Déc

Commentaires fermés sur Tunisie : l’élection d’un nouveau premier ministre, un pas vers la mise en oeuvre du Dialogue national

Tunisie : l’élection d’un nouveau premier ministre, un pas vers la mise en oeuvre du Dialogue national

par

logops160Dans le cadre d’une feuille de route pour le Dialogue national, les différents partis politiques tunisiens ont élu, samedi 14 décembre, Mehdi Jomaa, ancien ministre de l’Industrie, une personnalité réputée pour son indépendance vis-à-vis des partis et ses compétences, au poste du premier ministre. Il a pour tâche de former, dans les semaines qui viennent, un gouvernement provisoire pour préparer les prochaines élections présidentielle et législative.
Le même jour, l’Assemblée nationale constituante a adopté la loi sur la justice transitionnelle, très attendue. Ce sont deux événements politiques importants qui vont contribuer à la résolution de la crise politique que la Tunisie connait depuis plusieurs mois.
Le Parti socialiste se réjouit de cette avancée et souhaite la formation rapide du nouveau gouvernement, l’adoption de la nouvelle Constitution et l’organisation des élections présidentielle et législative dans les meilleures conditions.

08 Août

Commentaires fermés sur Mustapha Ben Jaâfar tente de débloquer la crise tunisienne

Mustapha Ben Jaâfar tente de débloquer la crise tunisienne

par

tunisieEn décidant de suspendre les travaux de l’Assemblée Nationale constituante, Mustapha Ben Jaâfar a non seulement légitimé l’orientation centriste dans la révolution qui fut la sienne depuis le début, il a aussi pris de cours son allié Ennahda et l’oblige à faire de la position de Ettakatol, le parti de Ben Jaâfar sa position. En effet, ces derniers avaient déjà lors de la précédente crise exigé un gouvernement d’union nationale. Et Ennahda l’avait refusé. Là en suspendant l’ANC il donne des gages à l’opposition laïque tout en les mettant aux pieds du mur. Et il contraint Ennahda à ouvrir la perspective d’un gouvernement d’union nationale. Cela sera t-il suffisant ? La mesure est juridiquement contestée. Chaque camp enregistre le pas, tout en mettant des conditions. Mais chacun a dû faire un pas. La deuxième initiative de Ben Jaâfar est de mettre L’UGTT au centre du jeux. Pour éviter une situation à l’égyptienne. De toute façon, l’armée tunisienne n’a pas le rôle que celle de l’Egypte. Seule l’UGTT peut jouer le rôle de facteur d’ordre. Déjà avec le syndicat patronal ils soutenaient de fait la position de Ben Jaâfar : Gouvernement d’union nationale mais pas de dissolution de l’Assemblée Nationale Constituante. L’UGTT est elle aussi à la croisée des chemins.

La révolution tunisienne joue une carte majeure. Elle a besoin d’union comme le suggérait François Hollande devant l’Assemblée Nationale Constituante. Sur la ligne de feu qui va de Rabat à Damas et engage l’avenir de la méditerranée et donc de l’Europe.

Une solution d’union et une constitution solide avant des élections rapidement sera un nouveau pas pour tout le Maghreb pendant que les négociations continuent entre Palestiniens et Israéliens à Washington, que l’Iran cherche sa voie moyenne, que le Maroc fait face à une nouvelle crise, la Syrie agonise, et la Libye se « tribalise ». En attendant, le nouveau round Egyptien post ramadan, un pas vers la stabilité en Tunisie serait bien venu.

25 Juil

1 Comment

Tunisie: le Parti socialiste dénonce l’attentat commis contre un opposant politique

par

MohamedBrahmiLe Parti socialiste a appris avec effarement l’assassinat aujourd’hui du député de l’Assemblée nationale constituante, Mohamed Brahmi. Après l’assassinat de Chokri Belaïd, le 6 février 2013, c’est une seconde figure de l’opposition tunisienne qui tombe sous les balles.

Le Parti socialiste dénonce cet acte odieux contre la démocratie tunisienne. Il appelle les autorités tunisiennes à prendre les mesures urgentes pour appréhender les auteurs de ce nouveau crime politique. Celui-ci démontre tragiquement que les autorités doivent être davantage vigilantes face aux éléments qui menacent la stabilité de la Tunisie et sa consolidation politique et institutionnelle.

 

13 Juin

Commentaires fermés sur Le Parti socialiste demande la libération des Femen condamnées en Tunisie

Le Parti socialiste demande la libération des Femen condamnées en Tunisie

par

Femen_Logo

Un tribunal tunisien vient de condamner à de la prison ferme les militantes des FEMEN, dont deux Françaises.

Le Parti socialiste regrette la décision de la justice tunisienne qui ne tient pas compte de la volonté de ces femmes d’exprimer leur solidarité avec une militante tunisienne et n’avaient aucune intention de violer la loi du pays.

Le combat pour l’égalité entre femmes et hommes, que ce soit en France ou dans les autres pays, est un combat légitime. Le Parti socialiste apporte son soutien aux militantes féministes qui sont inquiétées du fait de leurs activités.

Il demande la libération des militantes et appelle à ce qu’elles puissent revenir dans leurs pays dans les meilleures conditions possibles.